• Critique Contest of Champions T.1 par

    Aficionados des crossover marvel, j'ai été content de pouvoir découvrir le premier du genre qui initia ensuite une longue série (et même un reboot, et même un jeu)
    Mais en dehors du plaisir de la découverte, le plaisir s'arrête là. Bon, on peut passer outre les dessins vieillots, ils sont tout à fait dans la norme pour l'époque et ça fait son charme.

    Mais le véritable problème vient du scénario absolument catastrophique. On peut comprendre que les dessins soient éloignés des standards actuels, les techniques ont changés, l'ordinateur en particulier a modifié la façon de travailler et les équipes de dessinateurs sont souvent aussi plus conséquentes; mais il est plus difficile de comprendre pourquoi le scénario est aussi mauvais car les cerveaux n'ont pas évolués tant que ça depuis l'époque.

    En effet on nous vend là un grand Tournoi des Champions. Tout le premier chapitre nous montre comment tous les Super-Héros de la Terre sont enlevés subitement, souvent alors qu'ils étaient sur le point de stopper des Super-Vilains, laissant alors la Terre délaissé. Drame tragique... ou pas ! Puisque ceux qui les ont enlevé prennent le soin de mettre la Terre en stase. Premier chapitre donc inutile.

    Nous avons ensuite droit à une grande scène où les super-héros sont tous rassemblés pêle-mêle et on imagine alors les combats dantesques que nous aurons avec tous ces visages réunis... ou pas ! Oui car après avoir réunis plusieurs milliers de Super-Héros, quoi de plus logique que d'en faire combattre 24 dont la moitié sont totalement inconnus et là juste pour dire "Nan mais on a pas pris que des Super-Héros américains ou canadiens". A ce niveau là, autant n'en enlever que 24 et mettre le reste en stase, c'eut été plus logique... Et en prendre des connus tant qu'à faire au lieu de mettre des faire-valoir

    Sans oublier une lutte contre le sexisme chez les Super-Héros que l'on aurait pu louer si elle ne faisait pas passer un arabe (ce n'est pas une figure de style, c'est Arabian Knight) pour un macho. Utiliser un stéréotype pour lutter contre un stéréotype n'est jamais une bonne idée.

    Bref, même si ça se laisse lire, il faut bien avouer que Contest of Champions est quand même bourré de défauts qui gâchent un peu la lecture.

    3

    Tucky - 02 septembre 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Contest of Champions T.1 ?
Ecrire une critique