• Critique Dark Knight III - The Master Race T.4 par

    C’est dingue les chats. Je pourrais écrire un biopic sur les miens avec une facilité déconcertante, surtout sur mon vieux mal qui a une vie trépidante. Mais il doit souvent le payer en revenant en boitant, avec des cicatrices un peu partout… Comme le Bruce Wayne de la saga Dark Knight !

    D’ailleurs, ce dernier vient de rendre son dernier souffle dans sa dernière bataille contre les kandoriens où notre héros, accompagné de Superman, leur a infligé une cuisante défaite au prix fort. Cela dit, pour se venger, les kryptoniens vont vouloir s’en prendre au fils de Clark qui se trouve chez les amazones… J’ai connu des plans plus malins ! Parallèlement, Superman a un plan pour sauver Bruce Wayne qu’il va mettre en exécution pour le bonheur… de la franchise…

    Vous l’aurez compris cette conclusion est juste un concentré de scènes musclées dénuées de finesse. J’ai été atterré par la bêtise du père Quar, même si je ne serais pas étonné que Brian Azzarello l’ait volontairement fait ainsi pour amplifier le crétinisme d’un peuple qui se croit supérieur à tout juste sur la base de la force. D’ailleurs, leur attitude va rapidement les mener à leur perte à travers une lutte qui va réhabiliter tous les héros de cet univers avec Wonder Woman en tête.
    Derrière cette démonstration de force, j’ai été déçu que toute la réflection sur l’identité, l’appartenance à un groupe ou même l’héritage soit au final bâclée en manquant de subtilité et à la conclusion plus que banale.

    Même graphiquement, le choix d’Andy Kubert de faire des traits volontairement grossiers pour se conformer à cet univers n’est pas de mon gout, surtout à la vue de cette Wonder Woman toujours plus immonde… Décidément, ce n’est pas mon dada.

    Au final, après ce 4ème et dernier volume de ce Dark Knight III, je reste très déçu de cette saga. Elle manque son retour avec ce récit trop bourrin, trop archaïque et surtout sans réelle finesse rendant le tout trop gratuit et sans réelle saveur. Je ne peux que vous recommander d’oublier cet opus ou de ne pas vous le procurer, il y a tellement d’autres pépites sur Batman que celle-ci sera bien vite oubliée. Et je vais peut être demandé à mon chat de ne plus s’inspirer de ce vieux Bruce Wayne… Mais comme ce dernier, il n’en fait qu’à sa tête... Dur.

    2

    Blackiruah - 02 janvier 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Dark Knight III - The Master Race T.4 ?
Ecrire une critique
    Autres critiques séries de Blackiruah au hasard
  • House of M
    10