• Critique Tank Girl - 21st Century Tank Girl T.1 par

    J'ai longtemps regardé dans tous les sens la couverture de ce nouveau Tank Girl... la réponse était toujours la même : « mais, c'est un phallus ce vaisseau spatial ! » . J'étais bien dans un univers déjanté !

    Jamie Hewlett a cofondé le groupe Gorillaz en 1997, du coup, j'attendais un vrai travail graphique, puisque, comme beaucoup de ma génération, j'ai été amené, à un moment ou un autre, à danser sur ses clips musicaux complètement hors normes. Je ne lui connaissais pourtant pas la partie comics, où il crée notre héroïne en 1988, à l'aide de son camarade scénariste Alan Martin.
    Alors quelle fut ma déception de cette première histoire, non pas que, l'humour premier degré, ne me plaisait pas, car je pense que l'on peut rire de tout, du moment où c'est bien fait... mais les jeux de mots sont ici, bien trop faciles, avec ce fameux vaisseau où je devinais les blagues potaches à l'avance (« décalottez la peau extérieure » par exemple).
    Pourtant, la suite s'ouvre sous de meilleurs auspices, avec six autres dessinateurs britanniques cette fois-ci. Dans ces aventures, j'ai bien plus apprécié, au hasard, les dessins de Brett Parson, et bien que cela soit du même scénariste, le tout est plus cohérent et moderne. On aperçoit comme des tags tout le long, et on est tout de suite dans le road trip, avec cette voiture fonçant vers nous. La lecture se fait alors ensuite plus douce et cohérente.
    Entre chaque chapitre, les pauses graphiques de différentes inspirations sont bien pensées, et nous aident à se replonger dans ces échantillons. Les notes de fin de volume sont les bienvenues, pour ne manquer aucune des allusions à la culture britannique, dommage de ne pas compléter ceci par un résumé des parcours des différents dessinateurs participants.

    Aimant tous les styles graphiques proposés, sauf l'univers de Jamie Hewlett, est-ce que l'alchimie a vraiment fonctionné pour ce retour ? Aux fans de me le dire, mais je pense qu'il vaut mieux se pencher sur l'intégrale plus homogène de Tank Girl chez le même éditeur. A réserver ici, aux curieux, aux fans du personnage ou de l'humour premier degré, ou encore à ceux qui veulent compléter leur collection. Les autres, allez faire un tour vers le succès, certainement plus populaire, toujours chez les Editions Ankama, label 619, de Mutafukaz' Puta Madre pa Run, sorti récemment en intégrale pour Noël.

    6

    Auray - 17 décembre 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Tank Girl - 21st Century Tank Girl T.1 ?
Ecrire une critique