• Critique Superman Univers Hors-Série T.1 par

    Il y a eu de nombreuses choses à reconstruire après l'immense saga "La Crise des Terres Multiples", publiée par DC Comics de 1985 à 1986. Et parmi ces éléments qui définissaient le DC "pré-Crisis", il y avait l'amitié qui liait Superman et Batman. Un titre était d'ailleurs principalement consacré aux aventures en duo des deux héros, "World's Finest Comics". Après "Crisis", leurs rapports se sont dans un premier temps refroidis. Dans "The Man of Steel #3" de John Byrne, ils étaient même carrément tendus de chez tendus.

    Publié par Urban Comics en 2016, le premier numéro de la revue "Superman Univers Hors Serie" reprenait l'équivalent de l'album américain "Dark Knight over Metropolis", avec une exception, le #466 de la série "Adventures of Superman" étant remplacé ici par le #3 du "Man of Steel" de John Byrne. Choix judicieux, car il permet d'offrir un panorama des premières rencontres entre l'Homme d'Acier et le Chevalier Noir et de voir comment leur amitié...ou plutôt dans un premier temps leur rapport de confiance s'est construit.

    Car ce n'était pas gagné dans l'histoire de John Byrne qui voit les deux personnages s'allier pour arrêter l'extravagante voleuse Magpie. Mais dans un premier temps, Superman se trouvait à Gotham pour arrêter Batman qu'il prenait pour un hors-la-loi. Grâce à une ruse de Batman, une équipe s'est formée et Superman a pu se rendre compte que le justicier de Gotham menait le même combat que lui...même si leurs méthodes ne concordent pas vraiment. La construction de la mini-série "The Man of The Steel" fait que chaque chapitre peut se lire indépendamment des autres...et celui-ci est l'un des plus divertissants.

    C'est encore John Byrne qui s'est occupé de la deuxième aventure commune des deux personnages...et là encore, il a projeté Superman hors de son univers habituel puisque le premier annual de "Action Comics" se promène dans des recoins plus sombres, plus horrifiques. Le surnaturel est de la partie et la magie fait partie des points faibles de l'Homme d'Acier. Le récit propose une lecture agréable, quoi qu'un brin anecdotique. Pour la partie graphique, j'ai été un peu déçu même si j'aime beaucoup le style d'Art Adams mais je trouve que ses dessins s’accordent très mal avec l’encrage de Dick Giordano.

    Le gros morceau du sommaire, c'est la saga "Dark Knight over Metropolis", crossover entre les trois séries de l’Homme d’Acier. Cette fois-ci, nous sommes après le départ de John Byrne et le responsable éditorial Mike Carlin s'occupe de la ligne de comics "Superman". Carlin va mettre en place de plus de récits à suivre d'une série à l'autre et "Dark Knight over Metropolis" fait partie de ces tout premiers crossovers. Passionnante intrigue feuilletonnante pleine d’action, de suspense et de rebondissements, cette saga en 3 parties plus un prologue est (très) bien servie par des auteurs de talent : Jerry Ordway, Dan Jurgens, Roger Stern et Bob Mcleod.
    Et c’est de plus vraiment facile d’accès, même pour ceux qui ne connaissent pas cette période...ce qui me donne toujours envie d’en lire beaucoup plus !

    7

    Le Doc - 06 juin 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Superman Univers Hors-Série T.1 ?
Ecrire une critique