• Critique Superman Univers Hors-Série T.5 par

    Entre 2008 et 2010, les trois titres principaux de l'univers Superman ("Action Comics", "Superman" et "Supergirl") ont été traversés par une longue saga intitulée "La Nouvelle Krypton". Cette période a été initié par Geoff Johns dans les dernières pages de l'arc "Brainiac" parues dans "Action Comics #870", étape importante dans la vie de l'Homme d'Acier. Superman y a non seulement perdu son père Jonathan Kent, décédé des suites d'un infarctus, mais le héros a également assisté à l'arrivée sur Terre des Kandoriens, qui étaient jusque là les victimes de Brainiac, le collectionneur de mondes. Des centaines de milliers de kryptoniens ont en un instant repris leur taille normale et sous l'influence du soleil jaune de la Terre, ont acquis les mêmes pouvoirs que Kal-El.

    Cette communauté a bâti un nouveau foyer, la Nouvelle Krypton, mais la cohabitation avec les humains n'a pas été sans heurts. La tragédie a frappé et les Kryptoniens ont quitté la Terre pour un nouveau monde créé grâce à une science hyperévoluée. Pour les défendre, les membres de la Nouvelle Krypton ont décidé de faire confiance au général Zod, ancien héros de Krypton avant d'être emprisonné dans la Zone Fantôme pour ses crimes. Et les choses n'ont fait que s'envenimer...

    La mini-série "War of the Supermen", scénarisée par James Robinson et Sterliing Gates, a marqué la fin de cette période. Une période que je n'ai pour ma part pas encore lue dans son intégralité car Panini l'avait publié dans la collection "Big Book", dont je n'étais pas vraiment friand. Est-ce que ce titre peut être abordable pour un lecteur qui a fait l'impasse sur ce qui a précédé ? Je pense que oui. Ca peut être déstabilisant de se plonger directement dans l'action mais les auteurs font un bon travail de résumé dans le numéro 0 de la "Guerre des Supermen".
    Grâce à cette récapitulation, aux dialogues entre Superman et Zod dans la scène d'action qui ouvre l'épisode et à l'article de Lois qui conclue ce premier chapitre, les enjeux sont habilement présentés. Il m'a bien entendu manqué des choses pour pleinement apprécier certaines sous-intrigues...mais c'est bien raconté et (jusqu'à ce que je lise enfin "La Nouvelle Krypton") ça ne m'a pas vraiment gêné pour la compréhension générale.

    Il n’y a plus qu’à se laisser emporter par le drame et l’intensité du conflit, qui ne se relâchent jamais. L’urgence de la situation est bien ressentie (je suis un peu moins convaincu le côté “guerre de 100 mn” par contre, mais ce n’est pas le genre de chose facile à rendre en BD), c’est palpitant et les rebondissements ne manquent pas. L'ensemble est très accrocheur, malgré le manque d’unité graphique (4 dessinateurs pour 5 épisodes, c’est un peu trop...j’aurai bien aimé qu’Eddy Barrows, le meilleur du lot, s’occupe de l’ensemble par exemple).

    Le sommaire de ce "Superman Hors Série" se referme sur deux récits extraits du numéro anniversaire "Superman #700". Le premier voit la réunion de Superman et de Lois après les événements de la Guerre et il y a de jolis moments même s'ils ne sont pas trop raccords avec la fin du dernier épisode de la mini-série. Le second est plus léger, aussi anecdotique que sympathique...au dessin, Dan Jurgens est toujours très bon sur ce genre d’histoire bondissante et souriante.

    7

    Le Doc - 04 juillet 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Superman Univers Hors-Série T.5 ?
Ecrire une critique