• Critique Doctor Who Comics - Dixième Docteur T.4 par

    Avec ce quatrième tome, Akileos débute la publication de la "seconde saison" des nouvelles aventures du dixième Docteur en comic-book. En effet, après 15 épisodes (16 pour le douzième Docteur), l'éditeur Titan Comics a repris la publication de ses différentes séries au numéro 1 pour une seconde année, avant de faire de même pour la troisième année.
    Pour le quatrième tome des 11ème et 12ème Docteur, il faudra attendre 2019 (c'est en tout cas ce qui est indiqué en fin de volume) car Akileos ralentit leur publication suite aux ventes peu satisfaisantes des trois premiers numéros.

    Deuxième saison, mêmes auteurs. On retrouve Nick Abadzis qui est cette fois-ci seul aux commandes au scénario. La partie graphique est partagée comme à l'accoutumée entre plusieurs artistes, les dessinatrices Elena Casagrande et Eleonora Carlini et le dessinateur Leonardo Romero, pour un résultat à nouveau irrégulier. Je trouve que ce sont ces dames qui s'en sortent le mieux, en capturant les expressions et la silhouette du Docteur sans singer David Tennant; en multipliant les designs inventifs (planètes, créatures...) et en imprimant beaucoup d'énergie aux scènes d'action. Je suis encore une fois moins convaincu par les planches de Leonardo Romero, qui n'ont pas le même rendu que sur ses derniers travaux pour Marvel Comics (les personnages ont le regard vide et ça manque de détails pour tout ce qui est décors et vaisseaux spatiaux).

    Cette seconde saison s'ouvre sur une aventure complète en deux parties qui permet de repartir sur de bonnes bases après une fin de saison 1 un chouïa décevante. C'est aussi un bon point d'entrée pour ceux qui veulent découvrir la dynamique entre le Docteur et Gabby Gonzalez, dont l'âme d'artiste réagit particulièrement au séjour sur Wupatki, une planète où les êtres sont littéralement la musique incarnée (une très jolie idée). Mais le calme sera de courte durée à cause d'un virus qui contamine la structure de Wupatki et l'équilibre de ses habitants...

    Les péripéties de la fin de la première année ne sont pas oubliées. Le Docteur et Gabby sont absents du troisième épisode, qui se concentre sur ceux qui sont restés derrière. Cindy Wu, Cleo et Erik doivent faire face aux conséquences des événements précédents...un nouveau méchant apparaît et le final délivre une belle surprise avec le retour d'un personnage emblématique (et ça fait sacrément plaisir de le revoir).
    Comme au cours de la première année, Nick Abadzis fait du carnet de dessins de Gabby un élément important de la narration...je dirais même plus, un personnage à part entière...et le style de dessin ajoute une touche d'émerveillement et fait de ces pages les plus belles de l'album.

    Voyage jusqu'à l'aube de l'humanité pour le début de l'arc narratif suivant. C'est cette partie qui est un peu plus inégale niveau dessins, mais les rebondissements ne manquent pas et le nouveau personnage qui croise la route du Docteur et de Gabby se révèle vite attachant.

    À suivre !



    7

    Le Doc - 23 juin 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Doctor Who Comics - Dixième Docteur T.4 ?
Ecrire une critique