• Critique Wonder Woman Rebirth T.3 par

    Diana est perdue et ne sait plus ce qui est vrai ou non au point d’être complètement léthargique. Pourtant, l’héroïne est recherchée par une organisation secrète dont l'instigatrice rappellera de bons souvenirs aux lecteurs du précédent run de Greg Rucka sur le personnage.

    Après ce 3ème album, je trouve que c’est assez osé ce que réalise Greg Rucka avec ce run. Ici, il va réutiliser des personnages (rebootés pour l’occasion) et des confrontations qu’il avait installé lors de son premier passage sur la série pour les ramener ici dans une situation complètement différente. Ainsi, nous retrouvons Veronica Cale mais aussi Circé qui s’allieront pour des raisons totalement différentes amenant des variations inédites sur ces personnages. D’ailleurs, dans mon cas, je trouvais Veronica assez insupportable dans le premier run alors qu’elle paraît ici plus compréhensible.
    Et en fin de compte, ce volume ne permet pas d’avancer sur l’intrigue du mensonge mais se concentre sur ce nouvel ennemi ainsi que la raison de sa présence à travers les épisodes du passé. Ce groupe d’ennemi qui cherche à mettre la main sur Diana pour trouver Themyscira permettra à l’héroïne à sortir de son état végétatif pour nous amener à ce qui est annoncé comme la conclusion de cette intrigue dans le prochain album. J’ai été happé par cette lecture en lisant le tout d’une traite : la force d’une intrigue intéressante.

    Surtout que visuellement ça reste très beau dans l’ensemble, les épisodes du présent sont dessinés par l'époustouflant Liam Sharp et ceux du passé par Bilquis Evely. L’artiste n’est pas aussi talentueuse que Nicola Scott mais ça reste de qualité.

    A noter que l’entrelacement des épisodes du présent/passé est, cette fois, bien restitué ici amenant aussi une originalité sur le découpage de l’arc où nous voyons clairement une construction astucieuse où ceux du passé apporte des éléments de réponse aux chapitres du présent. J’ai vraiment apprécié cette structure de narration qui sort un peu de l’ordinaire.

    Bon, c’est pas vraiment compliqué à comprendre, ce troisième tome de Wonder Woman Rebirth est très solide et ravira les lecteurs de la série. Avec ce DC Rebirth où je trouve de moins en moins de série passionnante, cette saga reste un solide roc pour Urban comics qui s’avère très plaisant à lire et qui mérite amplement de figurer dans votre bonne vieille shopping list !

    8

    Blackiruah - 31 mars 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Wonder Woman Rebirth T.3 ?
Ecrire une critique
    Autres critiques séries de Blackiruah au hasard
  • House of M
    10