• Critique Lady Killer T.2 par

    Ce deuxième tome des aventures familiales et criminelles de Joséphine Schuller s’ouvre sur un résumé assez efficace du parti pris de la série : Josie anime une réunion Tupperware avant de dézinguer toutes les participantes avec méthode. Le tout, toujours dessiné par l’excellente Joëlle Jones, qui comme dans le premier opus, opte pour une ambiance rétro.

    Josie travaille désormais comme indépendante, elle s’est taillé une réputation à faire pâlir le moindre hitman et se trouve approchée par des confrères lui proposant une association profitable à toutes les parties... Voilà en quelques mots le résumé de ce deuxième tome qui verra la vie de Josie se réorganiser intégralement, qu’elle l’ait choisi ou non.

    Le premier tome m’avait laissé comme une (plusieurs, en réalité) impression de déjà-vu, n’étant pas franchement révolutionnaire.
    Ce deuxième opus ne l’est pas non plus, mais c’est dans sa deuxième partie que l’on comprend l’intérêt d’en faire une série : le premier tome plantait le décor et exposait dans les grandes lignes les enjeux de l’histoire, le cliffhanger final paraissait assez artificiel alors que celui du deuxième donne réellement envie de lire la suite, pari gagné donc.

    C’est toujours davantage dans la partie graphique que réside l’intérêt principal de Lady Killer, la dessinatrice parvient une fois de plus à mêler un trait et des compositions très modernes à une colorisation vive et vintage, sans jamais tomber dans le ringard. Un mélange savamment dosé qui est encore une franche réussite !

    Lady Killer n’est donc toujours pas un comic-book révolutionnaire, au scénario ultra-original, mais l’histoire et ses rebondissements sont plutôt bien vus, comme je l’ai dit plus haut, le principal attrait réside dans les dessins de Joëlle Jones qui parvient à monter en gamme sur ce deuxième tome.
    Les très grandes cases en font une œuvre extrêmement colorée et dont la lecture se fait très rapidement.
    Alors qu’après la lecture du premier tome, je m’interrogeais sur la pertinence d’en faire une série, ce deuxième tome apporte la réponse, série à suivre !

    8

    bulgroz - 22 janvier 2018

    1 membre aime | Vous avez aimé cette critique Annuler
Vous avez lu Lady Killer T.2 ?
Ecrire une critique