• Critique Justice League Rebirth T.2 par

    En ce moment, on parle beaucoup de Justice League et de sa version cinématographique, et surtout, des différents avis qui divergent sur sa conception finale, allant même jusqu'à créer des pétitions en ligne pour voir son montage d'origine par le réalisateur Zack Snyder. Bref, on oublierait presque sa sortie en librairie, et se serait dommage de louper ça !

    Après un premier tome d'introduction, aussi bien pour les nouveaux lecteurs de rebirth, comme pour les amateurs du Superman des origines, on commence ici notre lecture par une idée qui m'a tout de suite plu. Et on aurait presque dû l'étirer sur un tome, mais bon, en histoire courte, c'est très bien aussi, ne boudons pas notre plaisir.
    Tout commence par un monstre que l'on voit à peine sur quelques pages, car il est battu rapidement grâce à l'aide de la nouvelle Green Lantern, Jessica Cruz. Les héros reviennent vite à leur quotidien du coup, mais c'est sans compter que le sort de leur ennemi agit encore, et ils s'en aperçoivent pas tout de suite. Son effet est plus radical que l'on pourrait le croire, les peurs profondes et souvent inconscientes, reviennent à la surface !
    Par conséquent, on a le droit à quelques scènes d'anthologie, même si on a déjà vu Batman et Superman se confronter, le fait de vivre ces scènes après le combat final est bien pensé. Les Super-Vilains ne sont peut-être rien en fin de compte, nous sommes nos propres ennemis, ne dit-on pas que « l'homme est un loup pour l'homme ».
    De plus, le second chapitre va porter le coup de grâce, et pas forcément par un monstre énorme cette fois-ci, c'est tous les bons côtés de « virus ». Très moderne dans sa conception, on voit Cyborg se faire piéger malgré son intelligence technologique, et c'est jouissant. Du coup, on se demande qui est le coupable, qui peut bien être le responsable de tout ce capharnaüm ?
    Les différents dessinateurs sont ici pertinents, et ne font pas souffrir le scénario par des dessins trop différents, cela reste dans ce que l'on veut trouver dans ce genre.

    Un deuxième tome réussi où Bryan Hitch donne un vent de fraicheur à une série qui se veut fidèle à ses principes, tout en apportant à la fois une spécificité moderne. On peut regretter l'absence de prises de risque, mais le tout, reste fidèle à l'esprit rebirth, et c'est déjà pas mal !

    8

    Auray - 17 décembre 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Justice League Rebirth T.2 ?
Ecrire une critique