• Critique Bad Blood T.1 par

    Quand des vampires se réveillent d'un long sommeil, ils cherchent du sang de bonne qualité… mais Trick est en chimiothérapie pour une leucémie récidivante. Du coup, son sang est du poison et défigure le vampire qui l'a pris pour cible. Ce dernier se venge en tuant 2 de ses amis. Mais tout se complique quand un de ses lieutenants est empoisonné en mordant Lolly, une jeune gothique qui espérait une histoire genre "Twilight". Bien évidemment, personne ou presque ne les croit et ils vont devoir se débrouiller seuls… ou presque pour détruire le vampire maître, ce qui entraînera la mort de tout son clan.

    Avec cet album on se rapproche plus des premières saisons de "Buffy" que de "Twilight"… Les vampires ne sont pas vraiment beaux (surtout le maître du clan)… et, en plus, leurs mâchoires font plus penser au requin blanc des "Dents de la mer" qu'au distingué comte Dracula incarné par Christopher Lee.
    Les graphismes et la colorisation (plutôt sanglante) de Tyler Crook collent parfaitement au scénario grinçant de Jonathan Maberry.

    Aurons-nous droit à une suite puisque l'un des personnages disparaît sans que l'on sache ce qu'il devient?

    8

    ginevra - 05 avril 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Bad Blood T.1 ?
Ecrire une critique