• Critique Geoff Johns Présente Flash T.3 par

    Les cycles sont-ils les pires ennemis des comics ? On pourrait se poser la question lorsque nous lisons ce 3ème volume de Flash par Geoff Johns. Pour rappel, notre ami Wally est mal barré. Alors qu’il est au prise avec la nouvelle mouture des lascars à Central City, le penseur, qui a lui aussi évolué, s’attaque à Keystone City. Pris entre 2 feux, le héros va devoir s’y donner corps et âmes pour venir à bout de tous ses ennemis.

    La première moitié est vraiment agréable et fun à lire. Tout se repose sur les éléments classiques du héros : du dépassement de soit-même, de l’action et du pur héroïsme pour cet héros solaire qui fait toujours du bien à lire.

    Mais par la suite, j’ai tout de même eu une pointe de regret, en retrouvant un récit autour de Gorilla Grodd et, en toile de fond, ramenant toujours les lascars (qui plus est l’ancienne mouture) à la une. Bien que certains éléments amènent de la nouveauté (Wally qui va peut être devenir papa, la grave blessure d’Hunter...), je n’arrive pas à m’enlever de la tête une impression de déjà vu qui atténue mon envie de découvrir la suite. Mais lire du Flash reste si particulier et agréable aujourd’hui que je n’en suis pas à faire la fine bouche.

    Car graphiquement, ce run garde ce côté cartoony instauré par Scott Kollins qui fonctionne toujours aussi bien avec cet univers coloré, un peu barjo et surtout très mouvementé. Mais ce volume amène différents artistes qui amènent plus de diversité sur des épisodes intermédiaires nous sortant un peu de la routine.

    6

    Blackiruah - 28 décembre 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Geoff Johns Présente Flash T.3 ?
Ecrire une critique