• Critique Black-Eyed Kids T.1 par

    Black Eyes Kids est une légende urbaine de 1996 traduite par le journaliste Brian Bethel : des enfants aux yeux noirs qui semblent sans défense à première vue, sont en fait illuminés, et sont prêts à forcer le passage pour rentrer dans votre maison douillette. Imaginez votre femme ou vos enfants qui regardent, ahuris, cette scène remplie de bizarrerie, sans prendre pleinement conscience qu'ils ont fait ici l'erreur de leur vie... et peut-être bien la dernière !

    Les cases offertes par le Polonais Szymon Kudranski sont propres, si j'ose écrire, car les scènes sont sanglantes, cependant, la mise en scène voulue par Joe Pruett reste, même dans le noir, très limpide. On lit le tout rapidement, car on a envie de découvrir si la famille de Jim va survivre à ces dangereux petits monstres car plus rien en eux ne réside.
    Petit aparté pour le jeu des couleurs sur chaque couverture de chapitre : à droite, le dessin sera en noir et en bleu, puis on tourne la page, et on voit ce même encadré, mais en rouge et noir cette fois. L'effet est vraiment saisissant, et participe grandement à nous créer un sentiment de malaise, et ce n'est pas les petits yeux sur la tranche qui nous diront le contraire.

    Les Editions Snorgleux comics tiennent ici un récit horrifique d'ambiance vraiment réussi issu de leur catalogue encore récent. Les bambins aux yeux noirs ont un plan sur le long terme, et je n'ai pas trop envie d'en savoir plus, tant cela risque de sonner la fin de tout... bon en fait si ! Rendez-vous dans le tome deux pour la sauvegarde du genre humain !

    7

    Auray - 04 mars 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Black-Eyed Kids T.1 ?
Ecrire une critique