• Critique Power Rangers Pink T.1 par

    Kimberly Hart, ex-ranger rose, désormais devenue championne de gymnastique, se rend dans un petit village de Saint-Moineau en France pour y retrouver sa famille. Sur place, elle découvre que les habitants ont disparu et qu'un ancien ennemi a refait surface l’obligeant à redevenir la ranger rose.

    Ce titre est un spin-off centré sur Kimberly qui nous permet de voir son devenir durant la période post-power rangers.

    Le scénario se concentre exclusivement sur cette dernière qui va devoir reprendre du service suite à la disparition de ses proches pour contrer Goldar, le lieutenant de Rita Repulsa qui fait équipe cette fois-ci avec un autre ennemi connu de la série.
    Ce qui est agréable avec cette histoire, c’est qu’on découvre que les premiers héros ont toujours gardé un lien avec Zordon et que l’action se passe en France : fait intéressant puisque le comicbook internationalise toujours un peu plus cette franchise qui restait cantonné à Angel Grove dans la série tv. Ce volume nous montre aussi la situation de Zack et Trini, respectivement les rangers noir et jaune, ainsi que les nouveaux power rangers accompagnés par Tommy. Ce focus sur Kimberly plaira aux jeunes filles et montre son côté combative aux antipodes de sa couleur si souvent moquée...

    Les dessins sont bien réalisés, dans la continuité des titres précédents, même si ce ne sont pas les mêmes artistes et les couleurs paraissent moins flashy. Un soin particulier a été apporté sur le design du ranger rose qui amène une tenue plus adéquate (comme une capuche en plus).

    Notons aussi qu’il existe une couverture variante de ce volume illustrée par Elsa Charretier, la dessinatrice française au style reconnaissable !

    En conclusion, “Power Rangers Rose” peut se lire en parallèle avec l’autre série “Power Rangers” car elle se centre uniquement sur un personnage. C’est un très bon divertissement et, vu son prix, un bon investissement ! Ne vous attendez pas à un titre girly, au contraire, c’est cool et audacieux donc vive le Girl Power !



    7

    powerking - 13 décembre 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Power Rangers Pink T.1 ?
Ecrire une critique