• Critique Bloodborne - Artbook Officiel T.1 par

    Artbook Bloodborne

    En entrant dans ce bel artbook publié par Mana-books, on (re)découvre ce jeu à l’esthétique si particulière qu’est « Bloodborne ». Ce jeu sorti en mars 2015 avait fait sensation et fut salué d’un succès critique et surtout commercial, à l’instar des autres jeux du développeur FromSoftware ces dernières années, que l’on désigne généralement comme la saga des « Souls », dont ce jeu peut être perçu comme un spin-off.

    Ce livre rend ainsi hommage au travail des équipes de concepteurs artistiques japonais ayant œuvré sur le jeu. La couverture cartonnée qui imite les couvertures en cuir des vieux livres et autres grimoires permet ainsi de donner un certain cachet au livre. Un tel soin apporté à la couverture est bienvenu et permet de faire écho au sujet même du jeu. En effet, plus que d’être un simple recueil de concept-art, ce livre veut s’intégrer dans la collection du fan de la série ou de jeux-vidéo en général en s’apparentant à un objet tout droit sorti du jeu « Bloodborne » lui-même.

    Mana-books parvient à nous offrir un nombre conséquent de concepts en les organisant au sein des différents mondes auxquels ils appartiennent. C’est ainsi que l’on trouve en guise de sommaire une carte des différents univers du jeu. Chaque monde/chapitre se compose donc d’un ensemble de concepts comprenant entre autres des éléments de level-making ainsi qu’un bestiaire spécifique par niveau. On en profite également pour nous présenter des études de chara-design sur les principaux PNJ que l’on croisera le long de l’intrigue du jeu. L’esthétique de ces concepts nous permet de situer les principales différences avec la série des « Souls ».

    La qualité de l’impression ainsi que celle du formatage des images est très satisfaisante et sert l’ambition de Mana-books d’offrir un objet de qualité ainsi que de collection. Un rapide coup d’œil serait suffisant pour se rendre compte de la diversité des réalisations et des approches artistiques du studio de FromSoftware dirigé par le talentueux Hidetaka Miyazaki, qui s’oppose à l’unité tonale que l’on observe dans l’ensemble des concepts se noyant dans une gamme de gris et de couleurs sombres ternes. La mise en page de l’éditeur alternant entre les blancs, les gris et les noirs lui permet d’entrer en résonnance avec l’univers sombre de « Bloodborne ». On peut saluer le traitement d’égale importance entre les concepts qu’ils soient liés à l’architecture et au level-making ou au bestiaire et chara-design.

    Le livre se clôt sur une série de bonus s’étalant sur une trentaine de pages. Il est question de mettre en avant ici des concepts plus modestes bien que non négligeables pour toute conception de jeu de cet ordre. Ces bonus présentent l’arsenal spécifique de cet opus qui permet là encore de le distinguer des « Dark Souls » (même s’il s’adresse au même public). On finit ces bonus par les illustrations des miniatures des objets utilisables en jeu ainsi que celles des trophées du jeu permettant de mettre en avant la volonté d’exhaustivité de l’éditeur.

    On trouve donc à travers cet ouvrage à la fois un compagnon pour encore mieux apprécier l’univers visuel du jeu « Bloodborne », mais également un artbook de qualité servi par une cohérence qui lui est propre, et enfin un véritable objet de collection à la réalisation soignée s’adressant aux fans du jeu ainsi qu’à ceux du genre. Le seul bémol ici se place sur l’aspect artistique puisque l’on peut noter l’absence de mention des artistes responsables pour chaque concept présenté, nous rappelant que nous sommes en présence d’un jeu conçu par un studio japonais et que le droit des artistes à disposer de leur art est une notion plus vague là-bas que dans les studios occidentaux en général.

    9

    FabHex - 24 novembre 2017

    1 membre aime | Vous avez aimé cette critique Annuler
Vous avez lu Bloodborne - Artbook Officiel T.1 ?
Ecrire une critique