• Critique Nights Dominion T.1 par

    Qu’est ce que c’est mignon des chatons ! Ma mère a recueilli 3 petits rejetons et ils sont à croquer. Et cela vient avant tout de leur allure toute mignonne qui donne envie de s’occuper de ces petites bêtes. Et oui... tout part du visuel avec moi, et c’est la même chose pour les comics.
    Ted Naifeuh est un artiste qui m’a toujours intéressé. Capable de beaucoup de créativité pour installer un univers visuel et aux traits sûrs sans fioriture, il a démontré tout son talent sur des séries comme Courtney Crumrin ou la princesse Ugg. Et justement, l’auteur s’essaie à l’heroic fantasy avec “Nights Dominion” proposant une aventure du genre dans un univers typé moyen orient.

    Nous y découvrons ainsi une petite équipe composée d’un bard, une voleuse, un assassin, un acolyte et un mage qui vont lutter contre une église mystérieuse qui semble vouloir prendre le pouvoir d’Umber, la cité où tout se passe. Graphiquement, le titre est très propre, Ted Naifeuh parvient, une nouvelle fois, à installer un univers captivant et original, le tout transporté par sa patte graphique claire et aérée tout en réussissant à amener un souffle épique qui sied au genre. D’ailleurs, il y a une petite touche mille et une nuit qui donne du charme à la saga.

    Mais bien que la série soit une réussite visuelle, cette dernière se déroule bien trop vite. Ce que j’aime avec l'heroic-fantasy, c’est de voir un univers se développer, découvrir les personnages prendre du galon et tous les aspects des différents protagonistes ainsi que les combats épiques. Le problème, avec Nights Dominion, est qu’on a bien tous ces éléments mais développés bien trop rapidement.
    Du coup, le récit se développe trop vite, les personnages sont en partie bâclés et d’autres sortent de nulle part sans savoir ce qu’ils sont vraiment. Bref, cette rapidité est, à mon sens, antinomique pour ce genre qui s’apprécie réellement quand on prend le temps de découvrir leur univers.

    Au final, Nights Dominion a du potentiel mais s’avère être une lecture très frustrante, car l’auteur propose un univers intéressant, des héros qui s’avèrent même bien construits mais gâche le tout avec une saga bien trop courte pour l’apprécier réellement. Cela dit l'auteur développe par la suite cette série. Espérons que cela soit moins précipité car c’est visuellement abouti. Comme quoi... l’habit ne fait pas le moine… Et ça vous le comprenez vite quand vous devez nourrir des chatons à 2h du mat…

    5

    Blackiruah - 28 août 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Nights Dominion T.1 ?
Ecrire une critique
    Autres critiques séries de Blackiruah au hasard
  • House of M
    10