• Critique Secret Weapons T.1 par

    Le gouvernement a envoyé Amanda Mckee, la psiotique surnommée Livewire, pour enquêter sur les ruines d’un centre de recherche appartenant autrefois à Toyo Harada. Sur place, elle découvre que les anciens résidents des lieux étaient des psiotiques maintenant menacés de morts par un mystérieux inconnu.

    L’histoire se passe après les événement passés dans Harbinger où Toyo Harada semble avoir disparu et le fameux projet Rising Spirit n’existe plus. En voulant mettre de l’ordre à tout cela, le gouvernement a embauché Amanda Mckee, ancienne Techno Télépathe du projet. Elle doit enquêter sur les ruines du centre de recherche où vivaient des psiotiques, envoyés dans ce lieu car considérés comme inutiles pour la cause du projet Rising spirit.
    En même temps, leurs capacités laissent à désirer car avec des pouvoirs tels que s’auto-pétrifier le corps, faire briller des objets ou faire apparaître des objets non voulus, ça laisse à désirer… et paraissent bien inutiles lorsqu’un un individu engagé par Harada vous traquent pour vous éliminer. Livewire décide donc de les retrouver afin de les protéger.

    L’histoires se déroule tout seule avec une intrigue intéressante, des protagonistes très humains et attachants. D’ailleurs, on s'identifie facilement à ces derniers bien aidé par les récits d’origines des nouveaux psiotiques loosers. J’ai d’ailleurs particulièrement apprécié Nicole Finch qui possède le don particulier de communiquer avec les oiseaux et l’assume pleinement ! Il est aussi intéressant de découvrir Amanda dans le rôle de mentor, je l’ai trouvé bien plus captivante que l’était Peter Stanchek dans Harbinger.

    Les dessins sont d’une légèreté graphique appréciable. Les détails du visage restent réalistes et le style épuré n’empêche pas de retranscrire des scènes d’action très dynamiques. A noter que les designs des personnages s'inspirent de monsieur et madame toutlemonde, facilitant l’identification. La colorisation est d’ailleurs assez basique sauf pour les cheveux de Nicole dont le rose ressort beaucoup, renforçant son originalité.

    Au final, “Secret weapons” est une belle surprise où nous est présenté un groupe attachant aux pouvoirs déconcertants. Elle s’avère indispensable pour les fans de l'univers Valiant et de Harbinger. Pour les autres, n’hésitez pas à découvrir cette série qui peut aussi être un bon point d’entrée dans cet univers riche en psiotique.

    8

    powerking - 20 août 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Secret Weapons T.1 ?
Ecrire une critique