• Critique Spider-Man - Mysterioso T.1 par

    On poursuit dans ce Marvel Deluxe Spider-man la mauvaise série de Parker entamé dans l'étrangère aux cheveux roux et le pouvoir au peuple. Effectivement, tous les ennemis de Spidey sont remplacés par des petits nouveaux plus coriaces et avec des capacités améliorées, on dit que la fille de Kraven Le Chasseur serait derrière tout ça... en attendant notre héros faiblit de plus en plus.

    À première vue on pourrait croire que l'accent est mis sur ces personnages tout neufs, en fait, ce sont les anciens ennemis du tisseur qui ont le beau rôle, et plus particulièrement le Rhino. Effectivement, Joe Kelly se sert de la situation pour nous faire découvrir la nouvelle vie d'Aleksei qui a raccroché, et qui tente encore de se battre contre ses mauvaises habitudes grâce à sa femme. Spider-Man a envie de se battre pour lui, c'est sa seule bonne nouvelle depuis longtemps et il a besoin de ça. Tout commence dans ce numéro 617 pour finir quasi à la fin de notre Deluxe, soit au 625.
    Entre-temps, différents auteurs se relaient pour tenir le rythme de l'époque de trois épisodes par mois. Et c'est Dan Slott qui s'y colle, le futur scénariste préféré des lecteurs de 2011 à 2018. Mystério est de retour alors qu'il était censé être mort, d'ailleurs, est-ce bien lui ? A-t-il fait de son suicide une mise en scène ? Est-ce le seul revenu d'entre les morts ? Et Spider-Man est-il capable d'abattre un ennemi de sang-froid ? Rien ne va plus dans cet épisode où plusieurs intrigues se mêlent.
    Dans mission récupération soit l'Amazing Spider-Man 621, Mister Negative, un des meilleurs nouveaux ennemis du tisseur issu d' « un jour nouveau » est de retour ! À l'aide de sa fiancée de la nuit, la Chatte Noire, il souhaite récupérer son sang qui sert à fabriquer une arme utilisée pour le déstabiliser. Mais pourquoi tante May est de méchante humeur ? Et que deviennent les sentiments de Peter pour Carlie dans tout ça ?
    D'ailleurs, nous aurons par la suite un court chapitre du scénariste Fred Van Lente sur la confiance ébréchée suite de cette partie de la vie de Peter, avec en prime, l'apparition de Morbius. Ce numéro 622 est composé également des étapes du deuil illustrant les difficultés du nouvel handicape de Flash, qui se retrouve récemment en fauteuil roulant. Un moment touchant ,et très bien réalisé pour un sujet pas si facile, qui est pourtant traité ici avec humour, n'oubliant jamais les difficultés réelles. Bravo à Monsieur Greg Weisman !
    « Vengeance » est un double épisode scénarisé par Waid (Captain America, Champions pour ne citer que cela) et Azaceta (qui illustre Outcast de Kirkman). Jonah Jameson est en danger car le nouveau Vautour l'a pris pour cible, et il fait plus peur que jamais ! Mais on sait que l'araignée n'est pas rancunière, Parker va tout faire pour sauver le vestige restant du Daily Bugle, mais qu'aura-t-il en retour ?
    Enfin, nous arrivons à la conclusion issue de l'épisode 625 par Joe Kelly et Max Fiumara aux dessins, si vous avez bien suivi, vous savez sans aucun doute qu'il s'agit de la bataille finale (?) du Rhino. Mais ce Marvel Deluxe est généreux, nous finirons sur un petit supplément (Amazing Spider-Man 626) qui montre une nouvelle ennemie s'inspirant du Scorpion, même Hood est de la partie ! Je ne souhaite vraiment pas la vie de Peter au moment de ces lignes.

    La famille Kraven n'a jamais mis autant à terre notre héros aussi bien physiquement, qu'émotionnellement, et nous aussi, tant on est gâté par cette myriade d'auteurs qui font tout, pour que le plus grand retour des ennemis du tisseur soit un événement éditorial, et il y en a encore, car le lézard fera son apparition dans le prochain numéro ! Accroche-toi tisseur !

    9

    Auray - 23 octobre 2018

    1 membre aime | Vous avez aimé cette critique Annuler
Vous avez lu Spider-Man - Mysterioso T.1 ?
Ecrire une critique