Nikolavitch cause dans le poste : Frozen Crisis (Doc Savage n'est pas mort)

Le film "Frozen" comparé aux comics de super-héros ? Avec Alex Nikolavitch, tout est possible !

 Frozen Crisis (Doc Savage n'est pas mort)

 

Dans Frozen / La Reine des Neiges, dessin animé produit par Disney, les trolls effacent la mémoire de la petite Anna pour qu'elle ne se souvienne plus que sa grande sœur Elsa a des pouvoirs. Ce déni est la clé de tout le récit, et de la crise au cours de laquelle Elsa finit par révéler sa puissance et s'enfuit, libérée, délivrée, tout ça. 

Quel rapport avec mes vaticinations habituelles sur le sens caché des comics, allez-vous me dire ? En dehors du fait que Disney, producteur de ce long métrage, est également la maison mère de Marvel ?

Eh bien je vous avais vu venir, justement, bande de petits galapiats. Insérez ici un effet de cape à la Bela Lugosi, et en piste. 

Parce que ça change tout !

C'est la preuve que la culture d'entreprise de Marvel et celle de Disney ont commencé à s'interpénétrer (oui, dit comme ça, ça a l'air dégueulasse).

Notez la pure gestuelle à la Magnéto. C'est peut-être  notre prochain grand super-vilain

Parce que rappelez-vous ! C'était précisément ce qu'avait fait Méphisto à l'entourage de cet idiot de Peter Parker. On efface tout, cache tes pouvoirs, n'en parle pas, et même sa copine n'est plus au courant. Tac, comme ça. Et ça s'appelait One More Day, souvenez-vous.

Cette façon de faire décomplexée est plus traditionnelle qu'on ne le croit, dans la culture pop américaine. L'exemple type en est ce grand ancêtre qu'est Doc Savage, qui n'hésitait pas à lobotomiser ses ennemis pour les rendre gentils ou, chez Marvel, par les Fantastiques qui hypnotisèrent (avec leur consentement, mais pas exempt de contrainte, le consentement) les envahisseurs Skrulls pour qu'ils se prennent pour des vaches et abandonnent leurs projets de conquête. Et ce, dès leur deuxième épisode, ils n'ont pas perdu de temps.

Pour en revenir à la petite Elsa et à ses pouvoirs, une théorie veut que si la communication dans le groupe Disney avait mieux fonctionné, elle aurait été expédiée direct à l'Institut Xavier pour Jeunes Surdoués, équipé pour gérer les jeunes ayant du mal à contrôler leurs pouvoirs. D'autant que l'Institut a de la bouteille dans ce domaine, vu que Bobby Drake, alias Iceman, avait les mêmes.

Elle fabrique même sa version Courchevel de la Chose !

Le petit royaume nordique se serait épargné bien des ennuis (sauf que l'Elfe Noir Malekith aurait fini un jour ou l'autre par débarquer avec le Coffret des Hivers Anciens pour semer exactement le même bazar, et lui ne se contente pas d'un bisou pour se calmer).

Mais le gros problème, c'est que rien ne prouve que le Professeur Xavier aurait fait mieux que les trolls des montagnes (eux, il faut les présenter à Groot d'urgence, d'ailleurs, je pense qu'ils pourraient être vite potes). Parce que dans le genre lobotomies, oublis provoqués, manipulation des souvenirs et autres, il a quand même un lourd casier. Rappelez-vous comment il a trafiqué la tête de Magnéto, bricolé l'accès de Jean à ses pouvoirs et ainsi de suite. Pas cool, le prof. Mais c'était décomplexé.

Et si Elsa voulait aller en face, et confier la cervelle de sa petite sœur aux gens d'ici plutôt que d'ailleurs, ce serait pire : parce que chez DC, c'est complexé à mort, pour le coup. Ou presque, mais on y reviendra dans un paragraphe. Car dans Identity Crisis, c'est la clé de tout le foutoir, la manipulation des souvenirs. Le fait qu'on aille sélectivement lobotomiser certains super-méchants, et que derrière on efface en prime les souvenirs des opposants à la manœuvre fiche un bazar absolument considérable, pavant le chemin à d'autres crises. En fait, vu comme ça tout se passe comme si Frozen / La Reine des Neiges c'était du DC et pas du Marvel. Vertigineux, non ?

Sauf que c'est plus compliqué encore : dans le premier arc de JLA, par Grant Morrison, la Ligue elle-même ne se gêne absolument pas pour lobotomiser les méchants martiens blancs et leur effacer la mémoire. Mais bon, peut-être la différence de traitement est-elle juste due au fait que les méchants, pour le coup, c'étaient juste des Martiens et pas des vrais gens. Je serais J'ohn J'onzz, je crois que je me méfierais quand même.

 

Dans notre prochain épisode :

Raiponce sera-t-elle la prochaine reine des Inhumains ?

Jonathan Hickman annonce ses plans pour les cinq prochaines années de la Bande à Picsou ; Riri se suicide en avalant un hardcover de Avengers.

Des caméos virtuels de Disney dans tous les prochains dessins animés de la firme.

Partagez cette news :

par Blackiruah

Site/blog perso : www.comics-sanctuary.com

Contenu associé

Frozen (Film)

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire