Sondages

Pensez-vous qu'il y a trop de sorties manga ?
  • Oui
      38.11%
  • Non
      51.35%
  • Sans opinion
      10.53%
997 votes
Le sondage est terminé depuis le 17/05/2012
Laissez un commentaire
Il faut être connecté pour pouvoir laisser des commentaires.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Commentaires des membres (150)
Avatar de jaukette

jaukette :: 29 décembre 2012 à 22:25

non non et non il n'y a pas assez de sorti

Avatar de itachi-sasuke4

itachi-sasuke4 :: 29 décembre 2012 à 17:24

je pense que non XD

Avatar de dolce_note

dolce_note :: 05 septembre 2012 à 10:06

Je suis plutôt d'accord avec toi terry, il y a beaucoup de nouvelles séries éditées qui ne sont pas terribles et qui sont parfois de pâles copies d'une série aillant fait fureur.
Un peut d'imagination, merci ^^.
Il y a qd même beaucoup de nouvelles séries super originales qui sortent, heureusement pour nous! mais, je trouve ça dommage de voir autant de séries sur le même thème, ok les vampires sont super à la mode, mais on va finir par faire une indigestion!

Avatar de nekochan24

nekochan24 :: 22 août 2012 à 10:32

Oui et Non ça dépend des goûts de chacun.

Avatar de terry

terry :: 29 mai 2012 à 21:12

Sondage terminé, mais bon: oui, trop de sorties manga, et je pense ça pour une mauvaise, et trois bonnes raisons.
La mauvaise raison: bah c'est simple, on a de plus en plus de mal à se la péter en connaissant tout sur le manga, c'est devenu impossible, même en suivant assidument des sites comme MS. Où sont les années 90 où le catalogue manga publié en France se résumait à une petite bibliothèque d'une centaine de volumes à tout casser, entre DBZ, Akira, Ranma1/2 et Sailor Moon chez Glénat, Ah my Goddess et Magic knight rayearth chez Manga Player, Fushigi yugi et Bouddha chez Tonkam, et City hunter et Fly chez J'ai lu? Pouf, ça y est on avait fait le tour! Kana n'existait pas encore, Akata n'en parlons pas, Kurokawa et Ki-oon hein, quoi?, bref on s'y connaissait, on était des cadors, oui monsieur! Maintenant, si tu dis lire des mangas, ben on va te parler de plein de séries que tu ne connais pas forcément parce que tu n'as le temps, l'argent, et la place, d'acheter et de lire! Ah là là tout se perd! Bref je ne peux plus me la jouer, c'est chiant è_é
(je reconnais que c'est un mauvaise raison donc puisque la pauvreté du catalogue de l'époque nous empêchait d'accéder à plein de bonnes séries, problème résolu aujourd'hui, on a bien plus de variété dans les manga et ça c'est cool)
- les 3 bonnes raisons: 1)le marché n'est pas extensible indéfiniment et nous n'avons pas tous une bonne bibliothèque municipale/un appartement gigantesque/ un budget énorme/ des congés à gogo pour pouvoir tout lire et tout acheter! 2)Et les éditeurs achètent de plus en plus de séries qui se ressemblent toutes, il y a beaucoup moins de "sélection" pour avoir le meilleur de chaque genre, et on se retrouve avec des vagues de séries sur les shinigamis, les butlers, les tatouages-armes, etc.etc. avec de pas mal de truc à jeter dans le lot. bref un peu moins de mangas sortis et ça décongestionnerait beaucoup les librairies 3)qui en plus doivent faire tourner les volumes sortis beaucoup plus vite ce qui laisse peu de chances à une série pour rencontrer son public...
Voila, c'était l'avis en retard dont tout le monde se fout XD

Avatar de piloupalou

piloupalou :: 28 mai 2012 à 00:03

oui il y en a beaucoup trop

Avatar de aureliesta

aureliesta :: 17 mai 2012 à 21:57

oui et non (sans opinion) car il y a beaucoup de sorti ou alors quasiment rien. C tout ou rien.

Avatar de Bunowa

Bunowa :: 17 mai 2012 à 19:28

deomoss => Clair qu'avec ce qu'à connu le Club Dorothée niveau préjugés on à un sacré bol (^_^)

Avatar de E.R Man

E.R Man :: 17 mai 2012 à 18:36

Oui il y a trop de sortie mais pas dans mon cas car beaucoup ne me paisnet sûrement pas.

Trop de sorties et pas assez d'argent donc faut faire un choix dans celles que j'aime...

Avatar de deomoss

deomoss :: 17 mai 2012 à 15:23

Moi je trouve que vous raler tros siyer deja content qu'il y ait des manga en France !!!

Avatar de Dame*Polgara

Dame*Polgara :: 16 mai 2012 à 20:23

Je vais dire oui et non (sans opinions) car parfois, il y a beaucoup de sorties et parfois presque pas. Tout dépend de ce que les éditeurs ont à nous offir.

Avatar de GRYPHUS

GRYPHUS :: 16 mai 2012 à 17:03

Sans opinion ou plutôt oui et non, Delcourt l'avait utilisé cet argument pour justifier son choix de ralentir les parution et je suis d'accord (mais pas contant pour ascension) , un top grand nombre de sortie étouffe le marché et ne permet pas une mise en avant de toutes les séries; et c'est vrais les rayons BD/Manga son les plus petit des grande surface, donc les séries on un roulement important et si sa ne se vend pas c'est retiré. voir arrêté.
il m'est arrivé de vouloir acheté un tome 1 de The breaker une quinzaine de jour après sa sortie, les vendeurs m'on annoncé qu'il avait été retiré car pas vendu, le mois avait été riche en sortie donc j'avait remis l'achat a plus tard, au final j'ai l'ai trouvé suite a un détour.

Mais je reconnait être de ceux qui me plaigne de ne pas voir tell ou tell série arrivé en France, et cette inondation est la réponse a nos attente.

Avatar de znurlf

znurlf :: 16 mai 2012 à 14:24

un autre point que je n'ai pas mentionner : c'est qu'en ayant un grand nombre de sortie, et vue les épaules des éditeurs, le nombre de séries stoppés ou en arrêt de commercialisation va aussi devenir un problème plus tard.
Il m'arrive parfois d'avoir le coup de coeur pour 3 ou 4 nouveautés le même mois. accumulés aux sorties des séries en cours, je dois parfois reporter mon achat. MAIS les mois suivant, la même situation se reproduit, et donc je passe à côté de très bonnes série faute de répit... Si par malheur une de ces séries est stoppé ou plus commercialisés assez vite avant que je m'y réinteresse, c'est mort.

Je prend le cas d'Otogi Matsuri. Petite série de bonne qualité qui a clairement manqué de visibilité. a l'époque j'avais déjà trop de sortie mensuelle. Ce n'est qu'en apprenant la fin de commercialisation que je me suis rendu compte que c'était mort, vu qu'à part les 2 1er tomes, le reste est très rare d'occasion.

Bref, pour ne pas passer à côté de bonnes séries, un ralentissement des sorties de nouveautés serait cool.

Avatar de chris936

chris936 :: 16 mai 2012 à 07:33

Les lecteurs sont perdus, ne s'y retrouvent pas dans toutes ces sorties, ne parviennent pas à savoir ce qui est digne d'intérêt, etc., etc.
À quoi servent des sites comme celui-ci, d'après vous ?

Avatar de

:: 15 mai 2012 à 23:35

Il y a trop de sorties de manga, beaucoup se ressemblent par leur histoire, leur dessin, il n'y a pas beaucoup de place à l'originalité... C'est vraiment dommage ! Pour trouver un manga de qualité, il faut le chercher très longtemps !

Avatar de rayfoo19

rayfoo19 :: 15 mai 2012 à 22:05

Moi j'ai répondu oui mais je vais nuancer. Ce n'est pas tant le nombre qui choque, c'est que les nouveautés s'accumulent et vu le nombre de sorties par an, beaucoup de séries seront arrêtés en cours de route et ce sans en avoir été averti (je n'ai pas besoin de citer d'exemple).
Je trouve que c'est important, sinon les seuls trucs qui finiront par se vendre sont les mangas mainstream et seulement ceux-la. Les gens ont peur des petits éditeurs à cause de leur faillite potentielle, ou hésitent pour des séries parce qu'ils ne savent pas s'ils auront ou non la fin.
Et voir le nombre de séries abandonnées ou laissées dans le vide montrent qu'il y a trop de nouveautés.

Vous parlez de séries (chinoa et chris) qui sortent tous les 2 mois et passé à trois mois, moi je suis des séries dont les tomes je dois attendre un an, voire plus sans les voir sur le planning (pour des séries finies aussi) et j'aimerai qu'elle sorte tous les 3mois.

le problème se situe au niveau du suivi d'une série dans sa globalité par les éditeurs et cette difficulté vient peut-être du trop grand nombre de nouveautés à sortir. En les terminant, ils pourraient peut-être récupérer des clients et pourraient satisfaire un peu plus la qualité tant demandé par certains (les éditeurs prendraient des risques et les assumerait jusqu'au bout non?)

enfin, c'est juste mon avis.

Avatar de Micka8405

Micka8405 :: 15 mai 2012 à 21:03

Je dois dire que je me retrouve dans vos derniers commentaires Chinoa et Chris. En effet, avoir un mois de plus ne me dérangerait pas trop, et encore je dois dire que ça dépends, une série prête à se terminer, je préfère tout de même un rythme bimestriel, une autres qui parait également au japon, je suis prêt à avoir le même rythme de parution, avec les tomes d'écart. Mais dans ce derniers cas, lors d'une série qui a déjà de nombreux volumes, je trouve bien que le début soit accéléré afin d'être à 2-3 tomes du japon puis de suivre leur rythme.
Quand à l'engouement dont parle Chris, il est vrai que ce n'est pas facile. Moi aussi ça m'ait arrivé. On peut le voir avec l'achat d'une série complète où là, c'est pratique, on peut tout lire, mais lorsqu'on doit ensuite attendre, ça peut être frustrant. Je vois Team Medical Dragon, j'avais acheté les 12 premiers tomes, avalé très rapidement, j'ai ensuite acheté les suivant disponible, puis 1 tout les 3-4 mois.
Mais je sais que j'attends leurs sorties avec impatience (ça m'était arrivé avec Life qui me tiraillé d'avoir la suite).
Et puis c'est propre à chacun, personnellement j'ai l'habitude de relire la fin du tome précédent (ou le tome entier lorsque plus compliqué ou sur ma lancée) pour me remettre un peu dedans (tous n'ont pas un petit résumé au début).

Pour finir, je pense sincèrement qu'une réduction du nombre de sorties par an peut être une bonne chose, mais qu'il faut qu'elle soit réfléchie afin de n'impacter ni les lecteurs, ni les autres acteurs du marchés, mais plutôt de les contenter sans les saturer.

Avatar de Gold oxydant

Gold oxydant :: 15 mai 2012 à 20:55

Moi personnellement ,je fais attention aux séries que je suis.
Les autres passent a coté pour le moment (en fait jusqu’à ce que je m'y interesse)

Avatar de fan-manga

fan-manga :: 15 mai 2012 à 20:03

Quand on aime les mangas, on se fiche s'il y a trop de sortie ou non!! Plus il y aura de sortie et plus on aura envie d'aller en acheter!
C'est mon opinion =)

Avatar de Chinoa

Chinoa :: 15 mai 2012 à 18:15

Elle se fait sûrement là la différence, ma passion s'alimente avec les volumes en question et non selon leur délai de parution. Lire des titres les uns après les autres, rien ne t'empêche de le faire la série une fois terminée. De plus, je ne me pose pas du tout la question de savoir combien de temps je mettrai à en venir à bout, car tout le temps que j'accorde à une de mes séries fétiches constitue autant de satisfaction pour moi. Des séries comme Claymore, Berserk, Gunnm L.O., Hunter X Hunter sont autant de séries qui marquent des temps d'attente extrêmement longs et qui demeurent captivantes. Pour ceux qui suivent One Piece ou Naruto, il s'agit d'un engouement qui se compte en décennie, avec des hauts et des bas, mais qui continuent à guetter les parutions. Et encore une fois, il s'agirait d'un rallongement d'un mois, ce qui n'est pas un cataclysme non plus. Je préfère rallonger le temps d'attente et bénéficier du même éventail d'offre, plutôt que de me permmetre de déterminer pour les autres ce qui relève de la bonne lecture et ce qui tombe au Panthéon de la bouse. Ma passion reste intacte quelque soit le nombre d'années qui s'écoulent et le délai que j'ai à "souffrir" pour l'alimenter. Pour ma part, il n'y a pas de course contre la montre.

Avatar de chris936

chris936 :: 15 mai 2012 à 18:03

Ah ben de mon côté, je peux t'assurer qu'avec un rythme trimestriel généralisé, j'arrêterais des séries à tour de bras. Comme je finis de le dire, avec plus de 2 mois entre chaque tome, on décroche assez facilement de la série car on n'est plus "dedans". Et quand la passion s'estompe, on se désintéresse du titre concerné et on peut finir par l'arrêter.
Ça m'étonne que tu n'y voies pas la moindre gêne, parce qu'en ce qui me concerne, je l'ai constaté à de nombreuses reprises : il m'est souvent arrivé de commencer une série "en retard" et de la trouver vraiment géniale lorsque j'enchaînais les (parfois nombreux) volumes déjà disponibles, mais une fois la parution rattrapée, même avec un rythme d'un tome tous les 2-3 mois, ben l'intérêt s'est perdu assez vite et je continue désormais ces mêmes séries que je trouvais excellentes simplement par habitude et l'engouement que j'ai pu avoir a bel et bien disparu.

On pourrait également ajouter l'effet de découragement dû au temps qu'il faudrait avant de voir la fin des séries concernées : 20 tomes à rattraper à un rythme trimestriel, c'est quand même déjà au moins 5 ans, et ça donne à réfléchir avant de se lancer. Pour donner un exemple, certes un peu particulier, Ippo à un rythme qui n'aurait pas été mensuel, ben j'aurais même pas acheté, même si c'est terriblement génial...

Avatar de Chinoa

Chinoa :: 15 mai 2012 à 17:43

Je ne vois pas en quoi ralentir le rythme de parution serait une gêne pour qui que ce soit...? Il s'agirait de passer à un cycle trimestriel au lieu de bimestriel. Vous prenez votre planning de deux mois consécutifs et l'étirez sur trois (je schématise, parce que ça ne rendrait pas du tout ça), ça fait une nette différence tout de même où vous respirez mieux et voyez le marché se désengorger un peu, ainsi que les titres gagner en lisibilité dans l'espace et le temps.
Comme il a été indiqué dans un article partagé plus bas, le rythme bimestriel a été adopté, à l'aube de l'installation du marché en France, en partie car les éditeurs ne l'envisageaient par sur le long terme. Ils y voyaient une mode dont il fallait profiter le plus vite possible avant qu'elle ne s'estompe. Aujourd'hui, la donne a changé et ce rythme bimestriel a été conservé par tradition, avec une production qui dans le même temps a augmenté. On observe donc une saturation du marché avec les effets pervers que l'on connaît (qualité en berne, mimétisme des séries, annulations barbares de certains titres, manque de visibilité, etc...) et qui va devoir conserver son rythme effréné, non plus par tradition, mais par nécessité, car les éditeurs auront alimenté un marché qui n'aura d'autre choix qu'une vision à court terme.
Enfin, n'oublions pas, qu'à aucun moment lorsqu'une série est en cours, il s'agit de rattraper absolument le retard sur le Japon. Il vaut mieux assurer un décalage calculé pour ne pas se retrouver bloqué et là voir les titres s'espacer sur de longues périodes les uns des autres, et du coup subir un décrochage du lectorat. Personnellement, je n'ai aucune difficulté à me relancer dans une série même si les volumes sont espacés, comme Ikigami, quitte à relire le(s) volume(s) précédent(s) (surtout que pour celui-ci, l'intrigue n'est pas si difficile à suivre, j'accuse davantage d'inconvénients avec des séries comme Dossier A. où là, à chaque volume, sa mine d'informations...). Un rythme, moins rapide, un peu plus espacé, permettrait de désengorger le marché, de permettre au lecteur de souffler, d'étaler son budget, et de voir des titres plus longtemps sur les établis. Je suis sûr qu'un rythme trimestriel, au lieu du bimestriel, avec un seul mois de plus seulement, changerait déjà beaucoup de choses. Mais, ce n'est qu'un avis personnel et non absolu. :)

Avatar de fardreamer

fardreamer :: 15 mai 2012 à 16:53

Je suis d'accord avec chris936, il y a quelques séries coup de coeur pour lesquelles j'attends impatiemment la sortie et je dois avouer que le délai importe peu (c'est parfois difficile de se remémorer les épisodes précédent, mais par rapport à la sortie annuelle des BD on est pas trop à plaindre), d'autres que j'ai déjà arrêté, parce qu'a un rythme rapproché je suivais, et puis le rythme à ralenti, j'ai finis par me lancer dans de nouvelles séries en respectant mon budget mensuel vu qu'en ayant moins de manga sur une année je pouvais en entamer d'autres, qui m'ont parfois plus accroché et j'ai complètement décroché de séries plus lente qui bien qu'ayant un attrait n'était plus prioritaires.

Avatar de Emokuni

Emokuni :: 15 mai 2012 à 16:49

Tout a fait d'accord sur le fait qu'il ne faille pas ralentir les sortie car comme le dit chris936 on décroche trop vite lorsqu'une série tarde a suivre un rythme régulier. j'en veut pour preuve ikigami qui est un manga super mais qui met tellement de temps a sortir que je décroche a chaque fois et du coup de tout reprendre de 0 pour pas perdre le fil de l'histoire. Je suis également d'accord sur le fait qu'il faudrait que les éditeurs choisissent mieux les série qu'il vont commercialiser.
Je pense que s'il sortie tous des extrait des nouvelle série qu'il envisage de sortir et qu'ils permettent au lectorat de voté sur les série qu'il souhaiterait de voir réellement sortir ça nous éviterait d'avoir des grosse nullité qui sorte.

Avatar de chris936

chris936 :: 15 mai 2012 à 16:40

Des sorties plus lentes ? S'il y a bien quelque chose qui est capable de tuer une série, c'est bien ça ! Dès qu'on dépasse le bimestriel (qui paraît parfois déjà fort long), on commence à décrocher.
Ce n'est vraiment pas une bonne solution.

Avatar de fardreamer

fardreamer :: 15 mai 2012 à 16:25

Micka8405, Je ne connaissais pas le nombre de sortie exact, mais c'est surtout parce que certain, plus bas, parlait d'un rythme de sortie plus lent. Personnellement, j'ai fait un choix dans les séries que je suis, parfois à contre-coeur (c'est le même pour les romans, films, série télé, fille que l'on drague, dessert que l'on choisis au resto, le choix "trop grand" est un peu un faux débat), et que l'on ai un retard permanent, c'est indéniable (peut-être qu'un jour, comme pour les séries télé, on aura la VF le lendemain...). Comme je le disais dans mon premier commentaire, il y a trop de série, parce que trop de titre bateau sans grand intérêt dans le scénario et/ou graphiquement. D'un autre côté tout les goûts sont dans la nature. Etant grand fan de séries télés, il y a le même problème, combien de séries de qualités ne sont pas diffusée sur une chaine nationale, voir pas du tout. Combien de bonnes séries télés ne sortent pas en DVD alors que, sans vouloir vexer personne, on a derrick, rex chien flic, premier baiser,.... les films sont confrontés au même problème, alors que des films cultes sont introuvables, combien de navets pitoyables sortent en dvd, voir en blu-ray. Pour les mangas comme pour les médias repris ci-dessus, je rejoins aussi un des précédents commentaires, l'effets de mode est aussi négatif, ils suffit parfois qu'une série rencontre le succès pour que l'on édite 10-15 autres séries d'un même type mais de qualité médiocre car créées non pas à cause d'une idée originale, mais d'un phénomène de mode et sans le génie du créateur de la série originale.

Avatar de kaelis

kaelis :: 15 mai 2012 à 15:53

disons que comparer a toutes les séries qui existent au japon, Corée + chine, on est loin d'avoir le même éventail. Il y a plein de séries bien qui mériteraient de sortir. alors oui je trouve qu'on a pas assez de nouveautés mais ceci ci dit c'est pas une raison pour sortir plein de séries pourries. il faut trouver un équilibre entre les nouvelles séries et la qualité de ces dernières.

Avatar de Micka8405

Micka8405 :: 15 mai 2012 à 14:43

Fardreamer, au Japon, le rythme de parution n'est pas de 2 mois, mais de 3 au mieux. En réduisant le nombre de sortie (réduire, pas ralentir), on peut toujours garder la même avance sur les titres. Mais les titres peuvent être mieux sélectionnés, peuvent avoir droit à plus de visibilité, et que sais-je d'autres.
De plus regardes le rythmes de parution des séries publiées en France et toujours en cours au Japon.
Le retard sera toujours là, on ne peut pas le supprimer.

Avatar de fardreamer

fardreamer :: 15 mai 2012 à 13:27

L'argument proposant de ralentir le rythme de sortie n'est pas sans risques non plus. Idéalement, il faut se caler sur le rythme de sortie au Japon. si l'on commence à sortir les tomes plus lentement qu'eux, on générera du retard et donc pourra peut-être donner un style vieillissant à une série moderne au moment de sa parution, et si l'on attend la fin d'une série pour passer à la suivante, on ne fera qu'accumuler un nombre de tome édité.
ex : si un tome sort tous les 2 mois, çà fait 6 par ans, si on le sort tous les 3 mois, on réduit le nombre à 4, et donc, en 2 ans on va accumuler une année de retard. Pour un titre de 24 tomes, on passe de 4 ans à 6 ans. Pendant ces deux années, une pléthore d'autres titres seront sortis au Japon sans avoir encore eu leur place dans nos rayons. En quelques années, on ne fera qu'accumuler un retard monstre. Et si c'est sortir des tome plus lentement pour sortir encore plus de titre simultanément, cela ne changera en rien le problème, on finira par avoir autant de tomes par mois a acheter, juste plus d'histoires différentes en cours simultanément. Proposer une partie d'un manga en lecture gratuite sur internet (plus que 10 pages, par exemple les 2/3 ou les 3/4), tout en obligeant quand même à acheter le livre vu que l'on en a pas l'intégralité, permettrais déjà de découvrir une série sans investissement à la base et de mieux choisir. Pour une grande majorité de titre, on sait facilement être fixé sur le fait que l'on aimera la série ou pas d'après le rythme de l'histoire, le graphisme, l'accroche "sentimentale",... pour les quelques titres qui gagnent à être lu de par la maturité qu'ils acquièrent en cours d'histoire, on a toujours les évaluations et commentaires des lecteurs (et les bornes MS accessibles dans les librairies pour avoir un avis directement). Idéalement, des manga-cafés permettant de découvrir gratuitement les livres et nous permettre de n'acheter que nos coups de cœur serait l'idéal, surtout si les serveuse sont "cosplays" ;-).

Avatar de Che

Che :: 15 mai 2012 à 12:49

Je répond oui pour la bonne raison que entre les série qui sont longue, celle qui tarde à sortir, j'ai comme beaucoup je pense, rafale de série en cours de route donc ce qui fais que je ne peux pas m'investir financièrement dans les nouveautés, même si celle ci me tente beaucoup.

Avatar de benees

benees :: 15 mai 2012 à 12:39

il n'y en as pas assez surtout

Avatar de Litao

Litao :: 15 mai 2012 à 11:29

Je ne pense pas qu'il y ait trop de sorties, après tout plus il y en a plus je suis heureuse !! ^^ Par contre le problème c'est quand on a pas suffisamment de sous sous pour les acheter on n'est obligé d'attendre et de se retenir... !!!

Avatar de damss

damss :: 15 mai 2012 à 11:19

@ Hayaku : Et encore tu ne fais que le manga ^^"
Justement, en tant que libraire, comment fais-tu le tri dans ce que tu vas vendre ou non ?

Avatar de Hayaku Shop

Hayaku Shop :: 15 mai 2012 à 11:16

150 nouveautés par mois minimum, on ne peux pas tous faire, trop choix tue le choix.

Avatar de T@keo

T@keo :: 15 mai 2012 à 09:58

@Cupidoncelestin : Moi une douzaine par mois, mais j'assume :p
C'est pas une question de sorties trop fréquentes, c'est plus un choix personnel du nombre de séries à suivre.

Avatar de Byabya~~?

Byabya~~? :: 15 mai 2012 à 03:47

Le problème, ce n'est pas le nombre de sorties, bien au contraire, voir autant d'oeuvres de qualités, c'est on ne peut mieux pour les otakus que nous sommes ! Le choix est un luxe, pas une plaie u_u
Le problème, c'est de voir leur accès bridé si on ne dépense pas une fortune, le fait de refuser la scantrad "légale", c'est qui est de lire des chapitres non sortis en france ou non licencié afin de diversité notre culture du genre manga. Naruto et OP sont les séries qui se vendent le plus et pourtant ce sont aussi les plus lis en ligne avec ces critères (=uniquement chapitres non-sortis en france) et l'un n'empêche pas l'autre. Il en va de même pour les séries, d'ailleurs c'est comme ça que j'ai connu des FairyTale, Bakuman, lier game, deadman wonderland, 1/2 prince, ares, soul eater, etc... avant qu'ils ne sortent en france.

Avatar de deomoss

deomoss :: 15 mai 2012 à 00:39

en tout cas arreter de vous plaindre on a déja des manga c'est l'essenciel non ?

Avatar de Cupidoncelestin

Cupidoncelestin :: 15 mai 2012 à 00:24

OUI !!! j'ai 14 mangas qui sortent au mois de mai . Tout est dit

Avatar de Dr_Vague

Dr_Vague :: 14 mai 2012 à 22:16

J'ai voté Oui, qu'il y a trop de sorties mangas. Mais surtout qu'il y un marché immense avec bon nombre de mangas. Ceux qui ne s'y connaissent pas forcément et veulent y jeter un coup d’œil peuvent se retrouver tout de suite très perdus.
Même pour ceux qui aiment les mangas, comment s'y retrouver ? Il y en a tellement que c'est difficile de s'y retrouver. De savoir ce qui est bon ou moins bon.
Du coup, les mangas qui se vendent mieux sont plus mis en avant par rapport à d'autres et surtout par rapport à de nouvelles séries qui devrait se faire une place de part leur qualité. Ensuite, quantité ne rime pas avec qualité et beaucoup d'entre vous l'ont déjà dit.

Avatar de Micka8405

Micka8405 :: 14 mai 2012 à 19:48

Je reviens sur l'analyse du marché BD que j'avais parlé ( http://v2.du9.org/wp-content/uploads/2012/05/du9-Numerologie-2011.pdf ).
Je la lis maintenant (alors que je l'avais survolé avant) et il y a une partie qui traite des rythmes éditoriaux du manga (bimestriels souvent)(p18), dedans est soulevé le fait que les éditeurs n'ont plus à se presser vu que la pérennité du manga est assuré, ainsi que d'autres choses que je vous laisse lire.
Mais il y a un paragraphe que je mettre, le voici (je conseille de lire tout le chapitre pour mieux cerner la chose):
"Enfin, reste la question d’une approche éditoriale plus large, qui viserait à construire un lectorat capable de se porter vers d’autres titres du catalogue.
Dans un système de flux aussi intensif, une telle approche semble difficile à mettre en place." (p20)
Je trouve que c'est un bel argument pour ouvrir les yeux à ceux qui considère que beaucoup c'est bien, mais qu'il ne faut plus de bouzes, juste les mangas qu'ils aiment et qui sont peu représentés.

Enfin, je retourne à la lecture de cette analyse plutôt intéressante jusque là. ;D

Avatar de feufeuille

feufeuille :: 14 mai 2012 à 19:29

Non pas trop, néanmoins certains restent trop peu longtemps sur le marché :(

Avatar de ivan isaak

ivan isaak :: 14 mai 2012 à 19:27

Complètement faux Reivax, et c'est bien le problème : le public manga ne grandit pas avec la production. Quant à ceux qui ne réussisse même pas à voir au-delà de leur cas personnel, c'est sans commentaires...

Avatar de Micka8405

Micka8405 :: 14 mai 2012 à 19:25

Et bien peut-être parce que malgré que le nombre de tomes augmente, le nombres de tomes vendus n'augmente pas si bien (au contraire). Donc la demande n'a pas augmenté, mais l'offre oui. Et c'est pour ça que certains, dont moi, pensons que le marché sature et qu'il faudrait diminuer.

Avatar de Reivax

Reivax :: 14 mai 2012 à 18:51

Il en faut bien pour tous les goûts, de plus de plus de personnes se mettent à lire des mangas en France, normal que la demande augmente et se diversifie, si ça peut faire vivre leur passion à quelques Mangakas j'vois pas en quoi c'est mal.

Avatar de -Hunter-

-Hunter- :: 14 mai 2012 à 18:39

En 2002 il y avait 370 sorties, en 2005 on a passé la barre des 1100 et 2010 la barre des 1600 avec 185 nouvelles séries en 2011, oui oui une nouvelle série toutes les 48 heures.

J'ai bien entendu répondu oui surtout que pendant le même temps le nombre de volumes vendus avait baissé de 5% en 2010 et les prix ont augmenté globalement.

A ceux qui ont répondu non car ils ne voient pas arriver les titres qu'ils attendent, selon moi l'une des raisons est justement qu'il y a trop des séries en cours et de nouveaux titres.

Donc oui il y a trop des sorties manga surtout qu'une bonne partie de ces sorties a tendance à pénaliser des séries à venir ou encore des séries en cours qui survivent fébrilement ou sont arrêtées.

Avatar de Vlad the Vampire

Vlad the Vampire :: 14 mai 2012 à 17:59

Avec le nombre de sorties actuelles (et surtout les publicités -et les diffusions téloche - qui favorisent toujours les grosses séries, même si certaines comme ONE PIECE sont très originales et bourrées de qualités), ça laisse malheureusement peu de chance à des joyaux comme MOONLIGHT ACT, GUNDAM THE ORIGIN ou JOJO'S BIZARRE ADVENTURE (STONE OCEAN actuellement) malheureusement!!...
Travaillant en collège et en lycée, je peux vous dire que les adolescents vont malheureusement très majoritairement vers ce qui "brille"... pourtant,dans le cadre d'un Club BD/manga au C.D.I., on peut les ouvrir sur d'autres choses et les voir se passionner pour les titres cités plus haut par exemple ou d'autres qu'ils jugeaient "vieilles" de par les graphismes (DRAGON QUEST, IPPO, SAINT SEIYA même par Kurumada, MAISON IKKOKU en lycée, etc.)!!...

Avatar de linatsu

linatsu :: 14 mai 2012 à 17:48

Non parceque malgrès ce chiffre de sortie,très peu de mangas sont a mes gouts ou répondes a mes critaires alors soit il en faut plus soit il faut trier ce que ont publie... Parceque 30000 shojo ou shonen identique, marre!

Avatar de yunabranwen

yunabranwen :: 14 mai 2012 à 17:01

Trop de sorties, je ne sais pas, mais personnellement, il n'y a pas mes auteurs fétiches en France ... donc, je réponds non !

Avatar de lyls

lyls :: 14 mai 2012 à 16:35

Aprés avoir lut présque tout les com je pense que oui il y a trop de sorti, on s'est plus ou donné de la tête (ou plutot du prote money) mais je pense que comme le dit Shuya eteRk les editeurs n'attende plus de voir si les séries marche au japon et encore moins si elle marcheron en france. sa ne me dérangerait pas que le rythme de partion reste ce qu'il est aujourd'hui mais je prefèreré que ce soit des series déjà fini au japon, voir des series courtes qui sorte, comme ça on saurait déja jusqu'ou la serie va s'étiré. de plus ça permetré de pouvoir acheté plus de series et donc de moins passé a coté de nombreuse series qui nous tente mais qui ne sont plus disponible quand on a le finencement nécéssaire a leurs optention. cette pratique aurait en plus le mérite de laissé du temps aux editeurs de voir venir les series qui on un potentiel et nous épargneraient des séries douteuses (sauf évidement celles qu'ils sont obliger d'acheté pour avoir les intéréssantes)
mais plus que tout je trouve qu'arrété la commercialisation de series quand il ne reste que quelques (1/2/3) tomes avant la fin d'une serie c'est scandaleu, bon qu'une serie ne marche pas je veut bien! mais quand il reste que trés peut de tomes je trouve que c'est quand même exagéré si l'éditeur a put tenir sur 95/98% du titre il peut quand meme finir le travaille!!! (sauf bien sur pour les series qui nont pas été fini ou que les droits ne sont plus disponible...)je veut dire ils le voyent bien rapidement si la series marche pas!

Avatar de spartans

spartans :: 14 mai 2012 à 15:51

Je pense que oui, vu le nombre de sorties chaque mois. Du coup il y a trop de choix et donc peut de ventes pour pas mal des séries. Et beaucoup des séries sont mauvaises. Mais àprès c'est à nous lecteur de bien choisir le ou les séries , selon les critères de chacun de se que l'on recherche..

Avatar de Micka8405

Micka8405 :: 14 mai 2012 à 15:47

Merci Ivan Isaak pour ces chiffres.
Effectivement Chris, j'ai toujours entendu parler ainsi des éditeurs lors de négociations.

Je voulais le dire dans mon précédent post, mais j'ai oublié.
C'était une réaction à propos de ceux qui disait ne pas trouver certains titres chez leur libraire et devoir ainsi aller dans d'autres magasins type Fnac. Vous pouvez commandez votre livres à votre libraire!
Il se peut que pour certaines raisons il ne suive pas la série, mais ça n'empêche qu'il acceptera certainement avec plaisir de vous le commander. Sachant le nombre de sorties hebdo, vous devinez qu'il sera livré rapidement.

Fini le HS, revenons-en au sujet principal.

J'ai vu que de nombreux pensent que plus il y en a, meilleur c'est pour le choix.
Arrivez-vous à connaître toutes les sorties (afin de savoir ce qui peut vous intéresser)? Essayez-vous tous ce qui vous a intéressé (achat ou juste lecture)?
Puis, connaissez-vous tout les titres susceptibles de vous intéressé et déjà présent en France?
Bien sûr, ces questions sont certainement subjectives puisque je considère qu'on devrait réduire un peu la cadence.
Aussi, comme je l'ai dis précédemment, on en aura jamais assez, normal on adore ça. Mais est-ce une raison d'en avoir autant en même temps?
Au lieu de 3000 tomes en 2 ans, on pourrait les sortir sur 2 ans et demi voir 3 ans. Je suis certain qu'on arrivera encore à trouver de quoi lire. Que les éditeurs pourront un peu souffler (léger), et les lecteurs aussi.
De plus, je pense qu'ainsi, les petites séries dîtes "non-mainstream" aurait plus de chances tout en ayant aucun impact négligeable pour le "mainstream".

Avatar de T@keo

T@keo :: 14 mai 2012 à 15:39

Il n'y en aura jamais trop, surtout si on nous abreuve de 60% de merdes à la mode et de quelques (très) mauvaises parodies (pour un Dragon Fall plutôt pas mal, combien de Death Joke, Naruzozo et consorts ?)...

Plus il y en aura, et plus on pourra dénicher les perles qui sortent du lot.

Donnez nous du Gunnm, Monster, FMA ou Berzerk et arrêtez de nous noyer sous les histoires de majordomes (qui pullulent depuis que Black Butler es à la mode), de vampires (sic) et de gamins invincibles qui se trouvent une pétasse à gros nichons et un abruti sympa pour aller conquérir le monde !

Désolé pour ceux qui se sentiraient critiqués, mais l'idée est là : y'a du très bon (trop peu), du très mauvais (beaucoup trop) même si il en faut pour tous les gouts, il y a trop de sorties de séries sans grand intérêt, qui hélas submergent les petites boutiques au détriment d'excellentes séries moins connues, et pas assez compte tenu du faible pourcentages de séries intéressantes.

Avatar de chris936

chris936 :: 14 mai 2012 à 15:16

Effectivement, la croissance du nombre de séries entraîne logiquement une dilution des ventes. Et personnellement, je trouve qu'à long terme, ce sera une bonne chose... à conditions toutefois que les éditeurs se décident à tenir compte de cette expansion du marché (qu'ils ont pourtant créée eux-mêmes !).
On parle d'éditeurs contraints de stopper les séries qui ne marchent pas, mais c'était aussi à eux de négocier correctement le prix des licences. Bien sûr, c'est sans doute plus facile à dire qu'à faire puisque les éditeurs japonais ne doivent pas être du genre à brader leurs licences (sans compter qu'il n'est pas toujours aisé de savoir ce qui va marcher ou non), mais à la longue, il faudra bien qu'ils se résignent à en diminuer le prix, à force de constater que chaque nouvelle série qui arrive tend à diminuer le volume de ventes des précédentes et que les arrêts se multiplient.
En étend moins gourmands, ils fourniraient des licences à un prix plus réaliste, ce qui permettrait peut-être de voir débarquer chez nous des titres moins vendeurs, mais qui seraient tout de même viables car ils auraient été achetés à un prix plus modique.

Mais tout ceci est sans doute un peu idéaliste, car de ce que je pense en savoir, les éditeurs japonais sont souvent assez peu ouverts à ce genre de "négociations".

Avatar de Jarps

Jarps :: 14 mai 2012 à 13:26

Je pense que oui, on a trop de "nouveaux" mangas qui sortent ans vraiment apporter leur lots de nouveauté. Ce qui, malheureusement, fait que des bons mangas novateurs se retrouvent perdus dans la masse compacte de ce marché saturé.
Paradoxalement... Les bons mangas ont généralement un rythme de sorti trop lent! ^^ (cf Ubel Blatt ou Until Death do Us Part)

Avatar de ryuku

ryuku :: 14 mai 2012 à 13:07

Beaucoup de merdes. Du coup, difficile de trouver les bons titres sans s'informer à fond.

Avatar de madmartigan

madmartigan :: 14 mai 2012 à 13:02

Trop de mangas inutiles. C'était mieux avant, comme dirait l'autre XD

Avatar de fardreamer

fardreamer :: 14 mai 2012 à 12:36

Dans l'absolu, je dirais oui, mais plutôt concernant les séries bateau, qui vont accrocher l'oeil par un synopsis flatteur, mais dont l'histoire est souvent bien vide. Quand je regarde le planning des sorties envoyé par ce site, il y a au moins la moitié des nouvelles sorties qui peinent à dépasser les 2 étoiles, et non seulement cela se fait certainement au détriment de bonnes séries moins aguicheuses, mais cela peut nuire au manga et lui donnant une image pauvre alors que beaucoup ont une profondeur loin d'être atteinte par d'autres médias. D'un autre côté, comme d'autres l'ont déjà soulevé, réduire le nombre se fera certainement en sacrifiant des séries de qualité mais dites "à risque" le sujet abordé, ou la manière de l'aborder n'étant pas habituel dans nos régions. Je présume que comme dans beaucoup de domaines, le capital risque pris sur certaines séries est amortis par les vente de masse de série grand public.

Avatar de Tzara

Tzara :: 14 mai 2012 à 11:45

Non, car plus il y en a plus il y en aura de BONNES...
Perso, en ce moment je ne suis que 4 ou 5 séries en fait ^^

Avatar de znurlf

znurlf :: 14 mai 2012 à 09:54

Pour ma part, je pense que la réponse est oui : en 10 ans le nombre de sortie mensuelle a explosé, saturant le marché.

1)L'exposition d'un grande partie des sorties est complètement occultée par une poignée qui du coup truste les ventes. Des séries qui valent le coup sont négligé par une majorité du lectorat car on ne les voit que très peu en magasin ou sont reportés faute de budget.

2)Des navets viennent encombrés les sortie rendant encore plus compliqués de trouver une série qui vaut le coup

3)Des éditeurs (Pika?) inondent les marché en tout et n'importe quoi sans forcément mettre en valeurs les séries qui en ont besoin, préférant entretenir la flamme de ce qui marche, puis faute de ventes suffisantes met aux rebuts ces séries boudées.

4)Les réédition de séries qui marchent déjà bien (dragonball et ses 4 versions...) n'aident pas non plus le lecteur casual à s'y retrouver.

5)Les lecteurs peut se retrouver avec plus d'une trentaines de tomes à acheter chaque mois (= plus de 200€), rendant leur pouvoir d'achat non sans séquelles...

alors je sais évidemment que certains éditeurs sont contraints d'acheter les droits de séries un peu pourris pour pouvoir acheter une série à succès, mais bon même comme ca, réduire le nombre de sorties peut être bénéfique (et on aurait la fin de séries comme Gintama, Sayonara Monsieur Désespoir...)

bref, si les éditeurs réduisait à une dizaines de sortie par mois max, le marché du manga se porterait mieux à mon sens.

Avatar de Pandora Edge

Pandora Edge :: 14 mai 2012 à 09:44

J'ai répondu "non" parce que je préfère avoir trop de choix que pas assez. On a plus de chance de trouver un manga qui nous correspond, y en a pour tous les goûts et je trouve ça super :)

Avatar de Endimion99

Endimion99 :: 14 mai 2012 à 09:44

Oui c'est évident.
Assez d'accord avec Ivan Isaak. Avec 1000 ou 1200 sorties par an au lieu des 1500, je ne pense pas qu'on aurait l'impression d'avoir beaucoup moins de choix. Et comme Botan Hime le dit très bien, le marché actuellement ne permet justement plus ce "choix". Parce que si les séries que tu suis n'ont pas le succés espéré, tu as de grandes chances de les voir stoppées. Ou si tu t'y interresse trop tard de ne plus pouvoir les trouver.
Après c'est clair que c'est plus un problème pour ceux qui suivent beaucoup de titres (pour les autres en grande partie c'est du mainstream donc il n'y aura jamais de problème). Mais d'un autre côté souvenez vous que la meilleure vente de Kaze est beyblade et qu'à contrario un moonlight act ne marche pas bien. Si c'est pour se retrouver avec que des séries comme beyblade terminées pendant que d'autres bonnes séries sont stoppées, je préfèrerai autant que ces dernières sortent plus tard. Evidemment c'est toujours facile après coup de savoir si une série marchera ou pas. Mais c'est sûr que moins dilluées, certaines séries dépasseraient certainement le seuil critique de rentabilité.
Encore une fois, avec 80-100 sorties par mois je ne pense pas qu'on aurait de quoi s'ennuyer, faut pas abuser non plus. Et ce n'est pas une question de "tout vouloir acheter", même les plus grosses collections de ce site ont à peine la moitié de la totalité des mangas sortis en france (donc le choix ils le font déjà).
@deosmoss : plus de sorties = aussi plus de séries qui ne marchent pas et d'éditeurs qui perdent de l'argent. Et c'est malheureusement plutôt çà qui se passe parceque le public manga ne croit pas proportionnellement à la quantité de sorties contrairement à ce que tu crois.

Avatar de Emokuni

Emokuni :: 14 mai 2012 à 09:14

Tout a fait d'accord avec pennyworth.
Je suis également assez fière de ma bibliothèque qui s’enrichit chaque mois et qui deviens de plus en plus petite...
C'est aussi un énorme avantage d'avoir des amis qui achète aussi pas mal de manga et de préférence pas les même comme ça on peut se les prêter. ça permet d'en lire pal mal, sans forcément tous les posséder.

Avatar de Pennyworth

Pennyworth :: 14 mai 2012 à 09:02

Même si je ne peux bien sûr pas tout acheter, je suis ravie de voir l'étal de ma libraire s'enrichir de nouveaux mangas que je n'ai jamais vu. si on avait toujours les mêmes séries et les mêmes choix je crois qu'on s’ennuierait.^^ c'est un peu frustrant par moment mais je préférerais même qu'on est encore plus de choix, de nouvelles séries, de nouveaux auteurs et de nouveaux univers ;)

Avatar de Emokuni

Emokuni :: 14 mai 2012 à 08:17

Je dirais pas que le problème viens du fait qu'il y est trop ou pas assez de sortie mais plutôt que les salaires sont pas assez conséquent pour qu'on puissent tous se les offrir^^
En tout cas a mon gout il n'y en auras jamais assez.

Avatar de Bunowa

Bunowa :: 14 mai 2012 à 00:47

Si vous trouvez qu'il y en à trop, estimez-vous heureux de ne pas vivre au Japon parce qu'à mon avis on est encore infiniment loin de les égaler de ce côté ^^

Avatar de ivan isaak

ivan isaak :: 14 mai 2012 à 00:21

Bravo pour le HS.

Avatar de Kazuyuki Asai

Kazuyuki Asai :: 14 mai 2012 à 00:02

Je ne suis pas d'accord sur le fait que les lecteurs ne sont pas fidèles à leur séries. Quand j'en demande, j'en achète (ex: j'ai bassiné les editions Ki-oon pour avoir Bloody cross et j'ai acheté les 2 premiers tomes le jour de leur sortie). Faut juste savoir gérer son budjet c'est tout. Je sais par exemple que je ne peux suivre que 6 séries a parution bimensuelle (et le reste je le prend pour Noël ^^)
Par contre je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il est vraiment dur de trouver des mangas "anciens" ou "en pause" en librairie. Souvent il faut passer par des comandes avec des délais longs. Ca aide pas les séries à perdurer.
L'argument "il y a trop de séries car je peux pas tout acheter" ne veut strictement rien dire. Chacun achète comme il peut de part ses moyens si on suit ce raisonnement on se rend compte que c'est absurde.
Certes il est parfois dur de choisir entre 2 nouveautés mais mieux vaut justement l'avoir ce choix.

Avatar de Shura10

Shura10 :: 13 mai 2012 à 23:44

Hélas! Ils étaient trop bien !! La preview des premiers chapitres des nouvelles séries façon Pika n'est pas assez répandue ou utilisée franchement comme étude de viabilité d'un titre: ils devraient y avoir la possibilité de faire traduire et connaître une série avant de se risquer à la publier effectivement. Mais ce serait trop compliqué je pense...

Avatar de Chinoa

Chinoa :: 13 mai 2012 à 23:31

@Shura10: Pika avait lancé un Shônen Magazine, il y une dizaine d'années, avec uniquement des prépublications inédites, vote des lecteurs pour des séries à conserver et potentiellement à éditer (young GTO, Cyborg Kurochan, Gundam, Fuli Culi...)...et ça a tenu sur une quinzaine d'exemplaires...Aucun magazine de prépublication n'a survécu sur le marché français...

Avatar de Shura10

Shura10 :: 13 mai 2012 à 23:12

(Suite) Si seulement on avait un équivalent du Jump et autres magazines de prépublications, même en version numérique, on pourrait se faire une idée à l'avance et éviter les crashs en route!

Avatar de

:: 13 mai 2012 à 23:06

Nonobstant la qualité ou la variété des séries (arguments laissés à l'appréciation de chacun et qui n'a rien à voir avec la question du sondage), le marché est simplement saturé par le fait que le public manga ne grossit pas proportionnellement par rapport aux titres disponibles.
Sur le site évidemment, on va retrouver des passionnés, qui commencent et possèdent beaucoup de séries chaque année. Et pour qui l'abondance de titres leur apparaît comme une bonne chose. Sauf que l'avenir de parution de certains titres dépend de la capacité de ces passionnés à supporter les dit-séries, parce que ce n'est pas le grand public qui ira dans cette démarche ou qui se laissera aller à la découverte (ce qui est parfaitement normal et n'a rien de néfaste, que du contraire). Le problème, c'est que les passionnés et les fans ne sont pas assez nombreux pour porter la production moins mainstream sur leur épaules.

Avec une telle offre comme celle qu'on connaît aujourd'hui, les séries avec une moindre aura se retrouvent dilués dans l'achat des titres mieux installés. Il vont passer inaperçus, ou bien vont être relégués dans l'esprit de ceux qui trouvaient ça intéressant lors de l'annonce, mais ne l'ont finalement pas commencé, ou le commenceront trop tard.

Pour tout loisir de ce type, il est évident qu'on se doit de faire des choix, qu'on ne peut pas tout acheter. Sauf que le marché ne permet pas ce choix. Il met la pression, nous pousse à commencer des séries alors qu'on est déjà submergé, parce que ceux qui en fait l'expérience savent que les disparitions à moyen terme sont fréquentes (tome pas réédité, arrêt de commercialisation, de parution, difficulté de trouver certains tomes rapidement, etc.) et qu'il faut supporter les titres qui nous ont accroché et auront du mal sur le court terme à s'imposer.

De plus, le fan de manga en général n'est pas si fidèle que ça à ses séries. Il réclame à cor et à cri des titres, alors qu'il se plaint dans le même temps de n'avoir pas assez d'argent pour suivre ce qu'il a déjà. Il s'enthousiasme pour une annonce, et ne l'achète finalement pas. Il commence 2 tomes de l'un, puis s'en lasse tout aussi rapidement. Ou bien reprend d'un coup la série après deux ans de parution. C'est un comportement généralisé, et ce sont des pertes pour des titres qui auraient eu davantage ses faveurs et auraient bien eu besoin de soutien immédiat. On ne peut pas tout acheter, mais certains placent mal leurs deniers.

Il y a quelque chose d'éphémère dans la façon dont le marché se comporte, côté lecteur comme éditeur, qui empêche le genre de s'étendre paisiblement. Il y a une course en avant perpétuelle, où par exemple un titre qui s'est fini il y a quatre ans est déjà considéré comme "ancien".

Oui, il y a trop de sorties manga, que ce soit pour le public passionné qui se retrouve complètement dilué dans ses achats et ne prend pas le temps de faire le tri dans ce qui est important et ce qui ne l'est pas, ou pour le grand public qui voudrait s'initier mais se retrouve découragé face à un océan qui manque singulièrement de repères et de boussoles fiables.

Avatar de Shura10

Shura10 :: 13 mai 2012 à 23:05

J'ai répondu pour les mêmes arguments énoncés ci-dessous. Trop de mauvaises séries sont publiées quand de très bonnes (ex: Real, JoJo's..) n'ont pas la publicité qu'ils mériteraient ou des titres bizarroïdes comme ''Bonne Nuit Pun-Pun''. Pour un ''Nana'' on se retrouve avec une flopée de manga type ''ma femme est une étudiante'' ou une copie de copie de Fairytail...!! - _ -

Avatar de Chinoa

Chinoa :: 13 mai 2012 à 22:16

Au final, en lisant et relisant tous les commentaires, j'ai le sentiment que ceux qui sont le plus en difficulté, sont ceux qui n'ont pas spécialisé leur choix et qui sont des goûte-à-tout...Résultat, le problème est d'être amené à faire des choix que l'on ne veut pas faire.
Est-ce que les éditeurs doivent trancher pour moi en minimisant leur quota de sortie ou est ce à moi de me freiner...? Si, après avoir pris en compte un sondage MS, les éditeurs décident de réduire leurs sorties et nouveautés, ne vont-ils pas le faire au détriment de séries que j'aurai pu avoir s'ils avaient continué leur inondation et qu'ils vont sabrer pour le coup de leur nouvelle stratégie...?
J'ai le sentiment que c'est à double tranchant et que les séries que l'on estime ne pas devoir être sur le marché ne sont pas les mêmes pour tout le monde...(Je suis surpris que l'on aime pas One Piece, mais c'est ça qui fait la diversité du marché, ceux qui aiment et ceux qui aiment autre chose)...
Les marché de la BD et du Comic étant ce qu'ils sont, sans que l'on puisse vraiment comparer, et l'espace des libraires n'étant pas extensible (contrairement à ce que certains pensent), ce qui me gêne le plus demeure le turn-over des séries.
Outre le de voir disparaître certaines sorties en quelques jours des établis, certaines nouveautés inondées par les sorties de blockbusters, certains titres désertés des rayons car jugés non vendables (sans espoir de restockage), je me pose surtout de l'accumulation des titres, et donc par extension, de la saturation du marché. J'achète un titre, et celui-ci continue à raison d'un titre tous les deux mois. Je m'en procure quatre le mois suivant, parce que c'est la fête et que j'ai joui dans les rayons. Je commence à me faire mon planning, et ô grandiose divinité du commerce, j'ai beaucoup de sorties et, oh, encore des nouveautés...Résultat, j'accumule, je sature, je fais des choix barbares et je taille dans le vif avant qu'un éditeur ne le fasse (Qui a dit P*ka???)...
Au final, je me rends compte que je ne suis peut être pas pour moins de sorties, mais peut être pour des espacements plus longs. Oui, je ne demande pas à ce que ça sorte vit. Perso, le temps d'attente, je m'en tape les couscoussières!!!

Avatar de Tempskron

Tempskron :: 13 mai 2012 à 22:09

j'ai répondu "oui" bien évidemment (ça fait quand même 3/4 ans que je dis sur le forum qu'il y en a trop
Même si plus précisément, je dis qu'il y a trop de MAUVAISES sorties
Je me souviens pas avoir vu ce point évoqué, mais il y aussi le fait que les éditeurs jap imposent des licences à des éditeurs français pour l'achat d'un grosse série. Du coup on se retrouve avec un gros titre commercial qui tache accompagné de sa ribambelle de seconds couteaux tous aussi inintéressants les uns que les autres (à moins d'un miracle)
Du coup certains éditeurs n'ont même plus ne serait-ce qu'une ebauche de politique éditoriale et sortent des titres au pif et en masse
Donc OUI, y en a trop (c'est un fait, on va atteindre 1500 sorties dans l'année si ça continue à ce rythme là.
Toutes les librairies ne sont pas Mollat, les libraires ne peuvent plus faire l'effort de tout mettre en avant, et la majorité des nouveautés passent quasiment à la trappe...
Certains éditeurs auraient bien mieux à faire s'ils décidaient de se calmer un peu !
Je trouve ça quand même assez hallucinant que 50% des votants aient répondu "non" ... ça va encore donner de mauvaises idées à certains éditeurs ça ...

Avatar de sonata

sonata :: 13 mai 2012 à 21:57

J'ai voté oui et je rejoins tous les arguments énoncés ci-dessous.
Même si, de nos jours, les librairies en ligne au catalogue immense permettent à tout acheteur bien informé de commander ses volumes et ses nouveautés si le libraire du coin les zappe.
Ce qui me fait dire oui, c'est cette nouvelle habitude qu'on pris les éditeurs de massacrer des séries dans l'oeuf (pas de pub, arrêts prématurés, etc...). Il faut toujours faire de la place pour la nouveauté, et les arrêts de commercialisation interviennent de plus en plus tôt (entre autres Emma chez Kurokawa, à peine 3 ans après la sortie du dernier tome, Lodoss et Slayers chez Ki-oon, sortis il y a 3 ans également...).
Comme le disaient certains, le porte-monnaie rame déjà avec les nombreuses sorties, mais si en plus il faut acheter immédiatement sous peine d'avoir très vite des ruptures... et avec désormais le risque d'un abandon en plein milieu de la part de l'éditeur!

Avatar de Oomike

Oomike :: 13 mai 2012 à 21:52

Il y a clairement trop de sorties manga.
Le marché est sur-saturé par d'infâmes bouses calibrées pour se vendre à peu près correctement (ou pas d'ailleurs), et nombre de série de bien meilleure qualité n'ont pas le 10ème du succès qu'ils méritent. Et ce n'est pas parce que les français ont mauvais goût, mais parce que ces séries sont juste invisibles, noyés sous la masse de nouveautés.

Avatar de deomoss

deomoss :: 13 mai 2012 à 21:49

Et une 2eme chose il n'y a malheureusement pas asser de sortie de manga, je vous explique mon point de vue pour l'instant :
Plus de sortie manga = plus de choix, plus de choix = plus de nouveaux client, plus de client = plus d'argent pour les librairie et donc plus d'argent pour les librairie veut dire agrandissement si possible et s'ils agrandissent l'espace de vente les manga moins connu auront leur place avec les manga plus connue. Voila coment je le voit pour l'instant.

Avatar de Misya

Misya :: 13 mai 2012 à 21:47

En tenant compte du rapport quantité qualité, oui, il y a trop de sortie... surtout si ce n'est pas pour en assumer la publication jusqu'au dernier tome! Il vaudrait peut-être mieux s'abstenir de sortir tout et n'importe quoi.

Avatar de x-DDM-th-x

x-DDM-th-x :: 13 mai 2012 à 21:47

J'ai longtemps hésité entre Non et Sans opinion, et finalement opté pour la deuxième.
Je suis d'accord avec pas mal des commentaires que j'ai lu (bonne diversité, mais prix des mangas trop haut et séries phares privilégiées par les commerçants, ...) mais personnellement, je ne lis, à quelques séries près, que du yaoi. Donc je me retrouve avec 5 ou 7 sorties par mois, ce qui est encore acceptable, sans compter le fait que je ne les prends pas forcément toutes.

Avatar de battosai2000

battosai2000 :: 13 mai 2012 à 21:19

Très partagé sur la question, pour des points déjà évoqués.
Oh final je répondu Oui, il y a trop de sortie car en bon collectionneur et lecteur que je suis je n'ai pas les moyens de suivre toutes les séries que je voudrais.
Après c'est vrai qu'avoir plus de choix peu être sympa, mais si c'est pour amener certaines séries originales à disparaître par manque de visibilité sur les étales je vois pas l’intérêt (je pense en particulier à Karakuri circus).
Dernier point qui fait hésiter : Si on limite le nombre de sortie c'est par les petites séries bien originales que la régulation vas se faire vas augmenter et donc le choix vas en prendre un coup.

Avatar de Freeway

Freeway :: 13 mai 2012 à 20:55

Pour répondre au com' de Remdur, tu dis qu'il est bon d'avoir beaucoup de choix et beaucoup de sortie, hors tu admets que tu ne peux pas aujourd'hui suivre financièrement (comme beaucoup d'entre nous d'ailleurs). Donc au final où est la logique ? Alors oui tu as effectivement le choix mais pas les moyens de te les procurer, forcément n'étant pas seul dans ce cas, certains titres vont en pâtir car faible vente sur les premières semaines, visibilité quasi nul après quelques jours pour laisser la place à d'autres titres "plus vendeurs" pour finir par un rythme de sortie rallonger voir un arrêt du titre. Je schématise bien entendu, mais ce que je veux dire c'est que comme Rem est beaucoup d'autres nous avons des budgets limiter et que forcément ne pouvant pas tout acheter certains titres passeront malheureusement à la trappe. Et ce n'est pas en ayant toujours plus de choix, plus de sortie, que le marché sera prospère. Au contraire, il y aura toujours une poignée de titre qui cartonne (comme le disait ivan 10 séries totalisent 50% du ca manga), et ceux en bas de classement qui morfleront. Je ne sais pas si vous vous rendez compte mais on a 1500 titres qui sortent chaque année, je trouve cela énorme et rien qu'avec ce nombre de sortie je n'arrive pas à acheter tout ce que j'aimerais lire et découvrir. Alors je n'imagine même pas si le nombre passait demain à 1600/1700 ou 1800 sorties par an. Donc oui 30% de sortie en moins ne pourrait qu'être bénéfique au marché en tout cas pour moi.

Avatar de deomoss

deomoss :: 13 mai 2012 à 20:51

C'est vrai que c'est vachement bon qu'il y a autant de sortie mais le seul et unique problème c'est comme l'a dit sakura.san : le porte monnaie a du mal a suivre ^^

Avatar de DreamdusT

DreamdusT :: 13 mai 2012 à 20:23

Non, il n'y en aura jamais assez à mon goût.
En même temps j'ai pas les stats sous le nez pour être objectif...

Avatar de Remdur

Remdur :: 13 mai 2012 à 20:19

C'est une question difficile. Disons que je n'ai jamais pensé qu'il y avait trop de sortie, et je préfère quand il y en a pas mal ça fait plus de manga à acheter. Toutefois, je dois bien reconnaître que depuis le début de l'année mon porte monnaie est assez vide alors qu'il y a énormément de sortie, et qu'il va y en avoir énormément, surtout au cours des 2-3 prochains moi. Après, je préfère répondre non, puisque jusqu'à maintenant, je n'avais jamais trouvé qu'il y avait trop de sortie. Mais c'est vrai qu'en ce moment, le porte monnaie suit difficilement, voir ne suit pas...

Avatar de sakura.san

sakura.san :: 13 mai 2012 à 19:44

disont que c'est le porte monnaie qui a du mal a suivre sinon c'est que du bon qu'il y ai autant de sortie !

Avatar de Dreamer

Dreamer :: 13 mai 2012 à 16:10

@Tori : Le problème est que cela ne fait pas 10 ans que je collectionne les mangas, et que je n'ai pas un portefeuille illimité :(

Avatar de noodles

noodles :: 13 mai 2012 à 16:06

Dans l'absolu non, on ne peut pas reprocher aux éditeurs de proposer aux gens la possibilité d'avoir un choix de consommation de mangas important, il en faut pour tous les gouts et toutes les bourses, meme si bon nombre de séries sont très mauvaises (mais là encore n'est-ce pas du aux éditeurs francais qui sont contraint par les maisons d'édition japonaises d'acquérir plusieurs séries en meme temps, autrement dit par exemple pour acquérir une grosse license comme one piece, l'éditeur francais devra également acheter en + 10 autres séries, plus ou moins bonnes (ca se passe de cette facon pour les dvd d'anime, mais c'est peut etre différent pour le manga, je ne fais ici qu'une supposition pour essayer de comprendre pourquoi certaines séries très mauvaises paraissent quand meme en france) mais le seul vrai problème dans tout ca c'est de ne pas pouvoir assurer et assumer la parution de certaines séries, qui se retrouvent à paraitre avec 1 ou 2 tomes par an (très souvent les meilleures séries d'ailleurs..) qui n'ont pas trouvé leur public au débuit et par faute de possibilité de publicité (déja utilisée pour les nouvelles séries) ne peuvent pas être relancées convenablement, et je pense le deuxième problème cité également c'est pour les librairies, dont l'espace n'est évidemment pas illimité (meme si personnelement j'achete tout sur amazon) et qui n'ont pas la possibilité de tout proposer dans leur rayons pendant très longtemps vu qu'il faut sans cesse faire la place à toutes les nouveautés.

Avatar de Tori

Tori :: 13 mai 2012 à 15:59

Dreamer : Les volumes de Sakura en édition simple sont quand même restés disponibles plus de 10 ans...
Et les volumes 2, 5, 6, 7 et 8 de Chobits sont encore disponibles.
Rien de comparable avec Un monde sans ciel, dont parlais Belhou : Tonkam ne lui a pas laissé sa chance, puisqu'il est resté en vente 2 mois et demi seulement.

Avatar de doogatak

doogatak :: 13 mai 2012 à 15:44

Je pense qu'il y a ni trop de sorties et ni peu de sorties ...

Avatar de ivan isaak

ivan isaak :: 13 mai 2012 à 15:41

@micka : en 2011, 499 séries différentes ont vu un de leur tome paraître en France, 479 en 2010.

Avatar de Dreamer

Dreamer :: 13 mai 2012 à 15:39

Si les éditeurs français mettaient à disposition pendant longtemps les premières éditions des mangas, il n'y en aurait pas trop. Sinon, il y en a trop. Je pleure ainsi la disparition des éditions simples de CCS et Chobits, qui sont une grande perte pour le collectionneur que je suis et que je n'ai pas eu l'occasion de me procurer avant l'arrêt de leur impression.

Avatar de Micka8405

Micka8405 :: 13 mai 2012 à 14:27

J'ai d'abord lu tous les commentaires pour me faire un avis plus général au lieu de rester sur ma petite idée.
Au départ, j'aurais certainement dis Oui car effectivement, de nombreux titres sortent tous les mois.
Au final, voici mon avis:
Bien que l'on ait droit à une grande diversité - ce qui plutôt une bonne chose - on nous sort très rapidement de grandes quantités de titres.
J'avais déjà lu quelques études sur le marché du manga en France (études qui donnaient le nombres de tomes sortie durant l'année, de nouvelles séries, etc) et je dois dire que d'un côté j'étais fier d'être en France pour en lire autant etc., mais d'un autre côté je me demandais comment tout ça pouvait être lu. Maintenant, sachant que ça continue ainsi depuis quelques années, je me le demande encore plus.
Et c'est pour ça que ce qu'a dit Ivan Isaak m'a parlé: réduire un peu le nombres des sorties, qu'on approche de la saturation, ...
Alors bien sûr, avoir de nombreux mangas c'est super, bien sûr on en attends plein d'achat de licences, on en aura jamais assez, mais en attendant on en a énormément qu'on ne lit pas et ça continue de sortir.
Par an: env. 28 tomes hebdomadaire pour 4-5 nouveauté ces mêmes semaines, je trouve que c'est plutôt gros quand même. Après bien sûr, on ne lis pas tout, et fort heureusement.

Donc personnellement, je crois que je préférerais avoir un peu moins de sortie, soit la réponse Oui au sondage.

Sinon, malgré les chiffres données dans les études, je ne crois pas avoir déjà vu le nombre de séries en cours de parution. Ce ne doit pas être facile de faire un bilan dessus car ça se commence et ça se fini, mais par mois ou autres, quel pourcentage de séries en cours et de nouvelles licences, je me pose la question (mais il faudrait mettre des filtres sur les séries en cours, genre 2-3 tomes ça ne rentre pas dans les résultats).

PS: Avec ce que j'ai vu revenir dans de nombreux commentaires j'ai repensé à un article.
J'ai galérer pour vous le retrouver ^^:
http://www.rue89.com/rue89-culture/2012/04/24/trop-de-bd-tue-la-bd-radioscopie-dune-crise-231489
Le numérologie peut être intéressant à lire également. ;-)

Avatar de Suiginto

Suiginto :: 13 mai 2012 à 13:27

J'ai mis "non": pour moi il n'y a pas trop de sorties mensuelles.

Après tout, les mangas, c'est comme les romans ou les dvds, on ne pourra jamais acheter tout ce qui sort et qui nous fait envie. ^^'

Par contre je trouve qu'il y a trop de nouveautés, au détriment de séries en cours au rythme de parution ralenti.

Avatar de Charlie One

Charlie One :: 13 mai 2012 à 11:55

Je n'ai pas lu tous les commentaires donc peut-être que quelqu'un la remarque mais elle est où la réponse "un peu" ? :p
J'ai répondu oui en considérant tout le marché du manga qui est énorme. Mais si je regarde seulement les séries qui m'intéressent, ça varie en fonction du mois. Je peux avoir une dizaine de mangas à acheter comme plus de trente ce qui commence à faire beaucoup.

Avatar de KssioP

KssioP :: 13 mai 2012 à 11:41

Sorry double post. Ou alors non tu considères qu'a chaque nouveau tome l'espace One Piece prend trop de place dans les rayons mangas. C'est ma foi vrai, malheureusement le commerce mettra toujours plein phare leurs plus grosses ventes. Mais je comprends l'idée, pourquoi dans le fond concéder tant de place à un titre qui même planqué dans un coin sombre se vendra aujourd'hui toujours autant, car lecteurs depuis longtemps fidèles.

Avatar de KssioP

KssioP :: 13 mai 2012 à 11:34

Euh, Damss, j'ai un doute en te lisant, tu trouves que One Piece n'a pas sa place en France ? Sérieusement ?

Avatar de damss

damss :: 13 mai 2012 à 10:31

Je trouve pour ma part dommage que dans la profusion des sorties il y ait des séries de très mauvaise qualité. On importe des licences, on ne devrait donc voir en France que la crème de la crème. Hors ce n'est pas toujours le cas et certaines séries n'ont pas leur place (je pense à One Piece par exemple) et prennent celle d'autres sorties à qui il manque parfois juste un peu plus de visibilité pour se faire connaître (je pense à Kekkaishi par ex)...
Aujourd'hui, il y a autant de sorties manga que bd, ou presque, et le comics va tendre tout doucement à la même chose dans les années voire les mois à venir... Je plains sincèrement les libraires :(

Avatar de Negis

Negis :: 13 mai 2012 à 09:59

Je n'ai pas dis que c'etait la faute des editeurs^^

oui chris je suis daccord avec toi :),

Âpres c'est sur si il y a une boutique spécialise manga qui se retrouve avec une infrastructure très limité , elle va pas faire long feu de 1 (j'ai pu le constater avec la boutique Oh manga dans ma zone qui n'est plus) et de 2 , de par sa petite taille et pour s'assurer les ventes , elle va surtout misé sur les grosse serie car évidemment ce qui intéresse le plus c'est de vendre le maximum (Ben oui normal) et il est clair qu'un fairy tail se vendra bien plus qu'un ping pong dash (par exemple), ce n'est pas forcement par plaisir mais par nécessité qu'ils vont se rabattre sur ce genre de série

Âpres si il y a la place pour accueillir ces nouveautés et que rien n'est fait , c'est clairement la faute du responsable du magasin

Le faite est que malheureusement nous ne disposons pas tous de boutique spécialisé conséquente (ou capable de suivre ces sorties) de part chez nous.

Je pense que certain d'entre nous sont obligé d'aller voir pour leur manga dans des FNAC, Cultura , Virgin ect voir meme dans des hypermarchés et que donc parfois par manque de ce style de boutique (les boutique spécialise donc) que nous nous rabattons sur celle ci(je ne rale pas sur ces magasins hein ^^ c'est bien dans avoir une sous la main)

D'ailleurs ces types d'enseigne que j'ai cité plus haut peuvent se permettre de présenter ce type nouveauté, achat de petit "ilot" ou même de tourniquet(par exemple) pour leur laisser une chance de se vendre car ils ont les moyens financier et l'espace pour, on auras moins d'espace pour circuler certes mais au moins tout seras présent et pour une période plus longue

Avatar de chris936

chris936 :: 13 mai 2012 à 06:15

Je remarque que l'argument de la taille des librairies revient souvent, mais est-ce vraiment la faute des éditeurs et du nombre de sorties ? Si votre libraire a une boutique étroite, il sera forcément contraint de faire le roulement plus rapidement, mais c'est un autre problème. Si l'infrastructure n'est pas adaptée, c'est sûr que votre vendeur devra faire des choix, mais c'est plutôt à lui qu'il faudrait le reprocher : si on se lance dans le commerce de manga avec une toute boutique boutique, faut pas s'étonner non plus.
J'ai près de chez moi une boutique capable d'accueillir et d'exposer les nouveautés pendant de nombreuses semaines, parce qu'elle a été équipée en tenant compte du volume des sorties. Comme quoi, il est tout à fait possible de suivre...

Avatar de Fontillon

Fontillon :: 13 mai 2012 à 00:33

Désolé pour le double post. Je voulais juste ajouter que le rhytme de rotation rapide en rayon empeche de petites séries méconnus de trouver leur public.

Avatar de Fontillon

Fontillon :: 13 mai 2012 à 00:28

Je mets oui, et je suis d'accord avec Negis. Il y a tellement de sortie qu'un nouveau titre reste rarement longtemps sur les rayonnages des nouveautés, et pas seulement dans le cadre du manga.

Avatar de Aïgakin

Aïgakin :: 12 mai 2012 à 23:38

J'ai mis oui pour divers raison.
La première est que personne ne peux acheter toutes les séries qui sortent chaque mois(les finances!)
La seconde est que les librairies ne sont pas des magasins immence(donc ils choisissent ceux qui vont être sacrifier et surtout les quantité)
La troisième et la plus importante,qu'ils penssent à finir ceux qui sont en très longue attentent(mois voir années).

Avatar de Belhou

Belhou :: 12 mai 2012 à 22:31

oui, il y a trop de mangas. et l'augmentation des prix n'arrange rien. Pour ma part je ne suis que 4 séries à la fois (5 en 2011 mais j'en ai sacrifiée une depuis l'augmentation de prix) car sinon mon budget manga ne tiendrait pas. En fait il y a tellement de séries que il y en a qui passent inapercçu. Exemple avec UN MONDE SANS CIEL sorti en octobre 2010 et qui a été retiré définitivement du catalogue Tonkam faute de ventes. c'est inadmissible car AUCUNE pub n'a été faite. (c'est ce genre de choix des éditeurs douteux - sortir 15 mille séries et attendre qu'il y en ait 4 ou 5 qui se vendent - qui empêche des séries super intéressantes de se vendre, comme par exemple Jojo's...

Avatar de Clabelle

Clabelle :: 12 mai 2012 à 22:24

ton argument tient la route Negis et je comprends parfaitement!
Ca m'énerve parfois de voir QUE des tomes connus dans les sorties alors je cherche quelque chose de différent, une petite nouveauté qui change de d'habitude !

Avatar de Negis

Negis :: 12 mai 2012 à 21:33

J'ai répondu oui
Je tiens a précisé que je n'ai absolument rien au faite que nous avons pas mal d’éditeur qui sorte de nombreux manga , au contraire c'est plutôt une bonne chose , pour avoir plus de choix et plus de chance de tomber sur le type de manga qui nous plait.

Le probleme est que les rayons dédié au manga sont Incapable de recevoir autant de sortie en nouveauté, et souvent le choix de quel serie va rester en facing est vite regler. les series phares seront mise en avant dans les rayons tandis que les series plus "discrete" n'apparaitront pas ou seront tres vite retiré des facing pour etre remplacé par la nouvelle fournés de nouveauté qui arrive.
Ce qui a parfois pour conséquence d'avoir des series mort-née(donc elle passe a la trappe quel soit bonne ou mauvaise), ce qui par la suite peut causer l'arret d'une serie du au faible vente

J'ai pu le constater dans mon travail de vendeur en librairie ou les séries qui ne sont pas a la base des séries phare ne restaient que 2 ou 3 jour maxi sur la table dédié aux nouveautés manga.

Les raisons sont multiples, espace de nouveauté trop restreinte , Impossibilité d’élargir l'espace nouveauté manga du a la superficie du magasin (les boutiques ne peuvent se permettre en terme ce que les grand surface peuvent)le surnombre de nouveauté qui oblige d'enlever rapidement les nouvauté précédente ,donc en bref si vous etes pas la le bon jour au bon moment dans votre magasin vous pouvez ne pas voir la nouvautée en question. Bien entendu si vous etes au courant pour la serie que vous rechercher vous finirez par la trouver dans les rayons, mais si vous vous présenter devant les nouveautés en recherchant quelque chose au feeling vous risqué fort de passez a coté, (lorsque vous donnez de l’intérêt et feuilleté un new manga du a sa jaquette ou a son titre)
j'ai peut etre oublié de mentionner d'autre chose mais la je pense que j'ai deja trop écrit ^^

Avatar de

:: 12 mai 2012 à 20:40

Personnellement, je suis dans le même cas que Clabelle : sans opinion car je ne suis qu'une trentaine de série fidèlement, donc je ne fais pas particulièrement attention au nombre de manga qui sortent ^^

Avatar de Clabelle

Clabelle :: 12 mai 2012 à 20:18

Je trouve qu'il y a pas mal de sortie mais seule une petite poignée en vaut la peine
donc au final il n'y a pas assez de sorties
Bref je suis une sans opinion!
Tout ce que je sais, c'est que si j'aime, je prends.

Avatar de crystal moon

crystal moon :: 12 mai 2012 à 19:51

ça c'est une bonne question O.o je n'y avais jamais réfléchie ! donc pour moi c'est sans opinion ... mais je dirais que cette années il y'en a vraiment beaucoup par rapport à l'année dernière ^^' bon ce n'est qu'une impression hein !? ...

Avatar de Shuya eteRk

Shuya eteRk :: 12 mai 2012 à 19:49

C'est pas le fait qu'il y ait trop de série en cours qui me gène. C'est plutôt le fait que les éditeurs sortent les séries de plus en plus tôt après les débuts au Japon donc on se retrouve au bout de 3 tomes à avoir rattrapé le Japon et à attendre 6 mois pour la suite.

Avatar de tomoyotrc

tomoyotrc :: 12 mai 2012 à 19:41

Il faut de tout pour tout le monde alors non, et du moment que les nouvelles sorties ne ressemble pas trop aux anciennes et quels sont originales, c'est super.

Avatar de king_hatsu

king_hatsu :: 12 mai 2012 à 19:37

mais il y a une différence entre ''plus il y en a'' et ''trop il y en a''. si tu ne peux pas finir une série, tu n'es pas avantagé par celles-ci.

Avatar de lajambenoire

lajambenoire :: 12 mai 2012 à 19:34

Non, plus il y en a mieux c'est car quand on aime, on ne compte pas.

Avatar de akira-the-devil

akira-the-devil :: 12 mai 2012 à 19:12

Il y a pas mal de sortie, mais pour moi il n'y en aura jamais assez ^^

Avatar de Bunowa

Bunowa :: 12 mai 2012 à 19:11

La question me semble absurde, certes certaines séries tardent trop à se poursuivres, mais y en aura à mon goût jamais trop ^^

Avatar de king_hatsu

king_hatsu :: 12 mai 2012 à 18:42

J'ai voté ''oui'' en pensant tout d'abord aux nombreuses nouvelles séries qui débutent depuis quelque temps. beaucoup de séries en cours fait de la diversité, mais beaucoup arrêtent à cause de ça aussi...

Avatar de KssioP

KssioP :: 12 mai 2012 à 16:40

Non Drakal, quantité ne veut ni dire qualité, ni dire variété, et que tu possèdes 425 séries ne change rien. Un conseil, la prochaine fois que tu vas chez ton libraire, prends une dizaine de titres au hasard en mains et compare-les. Beaucoup trop de titres se ressemblent, que cela soit en style ou en scénario. Et si tu relis plus attentivement les commentaires de ceux qui ont répondu "oui" au sondage, tu verras qu'à aucun moment on ne remet en cause la diversité, on souligne simplement la saturation du marché manga en France aujourd'hui.

Avatar de DraKal

DraKal :: 12 mai 2012 à 15:02

"quantité ne veux pas dire variété".
Pour ma part je pense l'inverse plus tu aura des série qui sortiront plus tu auras du choix pour tous le monde. J'ai 429 série et j'ai pas l'impression d'avoir beaucoup de "copié-collé".
Je part du principe qu'on a tous des gouts différents et qu'ils en faut donc pour tous le monde. De plus personne n'est obligé de tous suivre chacun est libre de faire les série qui lui plait et c'est justement sa qui est sympas, d’allé voir un amis et lire ses mangas et en discuté (des pour des contres) ...

Avatar de ZGMF Balmung

ZGMF Balmung :: 12 mai 2012 à 14:41

Non, pas vraiment. C'est impossible tout suivre, mais, on a une belle offre avec du choix et de la diversité, donc c'est bien.
Puis, avec les outils que l'on a aujourd'hui, il est facile de suivre l'actualité, les nouveautés et donc d'orienter nos choix dans la masse des sorties.

Le rythme des sorties actuelles me plait bien.

Avatar de eenangel

eenangel :: 12 mai 2012 à 14:22

Sans réel opinion non plus.
D'un coté je me dis qu'il y a trop de sorties et que du coup la qualité n'est pas forcément au rendez vous. D'un autre coté je me dis qu'avec moins de sorties certains des mangas que j'aime ne seraient pas publiés...

Avatar de BAKA-MAN

BAKA-MAN :: 12 mai 2012 à 13:13

J'ai voté oui et me retrouve tout à fait dans les opinions des autres votant "oui" ^^ Ce n'est pas un problème de choix (qui n'aime pas ne plus "savoir où donner de la tête" ? ^^)mais un problème de saturation, de qualité et de toutes les dérives qu'engendrent ces sorties de masse (repport, retard, abandonnons, baclage, série "zappée" car passée inapercue, ainsi que les toutes pertes pour les éditeurs,ect). Je suis fan d'hardcore techno. J'ai connus les débuts "underground", puis la reconnaissance par la masse, la récuppération par les majors pour se faire du fric. On as été innondé de tout et surtout n'importe quoi. L'overdose par saturation du marché et la dilution de la qualité, la mutliplicité et la differenciation -bonne vieille technique commercial appliquée aussi ces dernières annnées aux mangas- qui n'as fait que "perdre" le fan et le dégouté. Le succés, sans surprise, est retombé comme un soufflé, ce qui as signé la "mort" du genre. Mais pas d'inquiétude pour ceux qui ont orchestré tout ça: ils s'en sont mis plein les poches. Qu'importe le marché et ce qu'ils vendent, on applique la même technique et basta. J'ai un peut l'impression de revivre la même chose et tout cela me laisse un gout très désagréable dans la bouche. J'ai déjà dû essuyer les larmes du raver, j'ai pas envie d'essuyer celles de l'otaku. Le choix c'est super mais attention, comme on dit au plat pays qui est le mien: trop is te veel.

Avatar de Enkadark

Enkadark :: 12 mai 2012 à 12:55

Sans opinion.
En effet quantité ne veux pas dire variété, il y a beaucoup de nouveauté et pourtant dans le lot très peu m’intéresse, de plus les éditions devrons assumer toutes ses sortie par la suite.

Avatar de ivan isaak

ivan isaak :: 12 mai 2012 à 12:42

Qui a parlé de "restreindre les sorties à des mangas qui se vendent bien" ? Je n'ai vu cela nulle part...

Avatar de Ju.uL

Ju.uL :: 12 mai 2012 à 12:25

"Non" pour ma part.
Comme beaucoup le disent : plus il y a de sorties, plus y a de choix.
Je ne pense pas que restreindre les sorties à des mangas "qui se vendent bien" serait une très bonne idée. Les gens n'ont pas tous les mêmes goûts :) Et personne ne sait à l'avance quel manga plaira ou non.

Avatar de ivan isaak

ivan isaak :: 12 mai 2012 à 12:19

Mais quel intérêt de comparer avec le Japon ? Tu te rends compte de l'absurdité de la comparaison ? Je le répète, quantité ne signifie pas variété. Loin de là. Mais si vous n'êtes pas capable de le voir, tant pis pour vous...

Avatar de DraKal

DraKal :: 12 mai 2012 à 12:03

Je ne suis pas d'accord avec toi "ivan isaak".
J'ai voté pour ma part non.
Plus ils y a de sortie plus les gens peuvent trouvé des série qu'ils aiment. A chacun de choisir les mangas qu'ils aiment et les ventes suivront. Et puis a ce que je sache, au Japon ils ont tous autant de sortie voir plus.
Peux être que certaine série devrait être tiré a un plus faible tirage. Mais en tous cas je suis content de voir a chaque fois une nouveauté sortir en France.

Avatar de ivan isaak

ivan isaak :: 12 mai 2012 à 11:20

Depuis quand quantité est-elle synonyme de variété ? Je crois que certains ont une vision totalement biaisée et ne se rendent pas compte que si le marché continue dans cette voie-là, c'est par obligation que certains éditeurs vont devoir réduire leur production. Faut-il absolument 1500 sorties par an et 250 nouvelles séries pour satisfaire tous les goûts ? J'en doute très très fortement et il me semble qu'il est largement possible d'offrir autant de variété en sortant 15 à 20% moins de volumes. Mais pour cela, il faut le vouloir...

Quant à l'espace réservé au manga dans les librairies, il dépend tout simplement de l'intérêt des clients pour le média. Quant, à production quasi égale, l'un vend 2 fois plus que l'autre, c'est aisément compréhensible. Ben oui, les BD franco-belge, c'est à peine 1600 par an. Mais le public est nettement plus large, et les ventes nettement plus importantes, avec une centaine de séries à 50000 exemplaires et plus. On est loin des 10 séries qui totalisent 50% des ventes du marché du manga...

Avatar de Feusange

Feusange :: 12 mai 2012 à 10:17

J'ai voté non car il en faut pour tout le monde. Le hic reste que le nombre de sorties intéressant n'est pas assez vaste.

Avatar de devil_pedrito

devil_pedrito :: 12 mai 2012 à 10:08

Je suis pour la diversité. La vente seule de blockbuster ne m’intéresse pas. Étant donné que je travaille, dépenser une cinquantaine d'euro ne me gêne pas et de toute façon j'achète quand j'en ai envie (au moins une fois par mois) et pas en fonction des sorties (sauf sorties très espacées: Dreamland, berserk,etc...). J'ai par exemple un trou d'une dizaine de tome de Bleach que je compléterai le moment venu.

Avatar de Sheejhaumn

Sheejhaumn :: 12 mai 2012 à 09:43

Les éditeurs ont besoin de vendre pour survivre. Les prix augmentent, le lectorat n'est pas plus riche pour autant, et on remarque un hausse substantielle de commentaires du type "oh, je le prendrai d'occasion".
Sauf que les occasions en question dépendent des achats initiaux. Pas d'achats, pas de reventes, et donc, pas d'occasions. Considérant tout cela, je trouve qu'il y a trop de sorties.
Plusieurs éditeurs finissent par se casser la figure (rappelons-nous simplement xiao pan et samji) ou par interrompre leurs séries par manque de rentabilité. Au final, le lectorat est frustré et devient méfiant. Les achats se font encore plus rares et entraînent une spirale qui va finir par créer, selon moi, un effondrement de l'édition française du manga.
Je remercie donc des éditeurs comme Delcourt qui ont affiché depuis plusieurs mois une baisse de rythme sur plusieurs de leurs séries, permettant ainsi d'acheter l'ensemble de ce qu'on voulait plus aisément.

Avatar de chris936

chris936 :: 12 mai 2012 à 07:20

Avoir "trop" de séries oblige à faire des choix ? C'est comme tout, j'ai envie de dire... Avoir absolument tout ce qui existe dans un domaine précis (surtout culturel), c'est devenu quasiment impossible, en fait. Il faut TOUJOURS faire des choix, que ce soit parce qu'il faut faire le tri pour avoir quelque chose qui est susceptible de nous plaire ou simplement parce que, comme tout le monde, on n'a pas le budget suffisant pour acheter tout ni même le temps pour tout lire. C'est l'évidence même, en fait.

Quant à l'inondation des rayons des libraires, j'aurais tendance à dire que c'est aussi un peu "de leur faute" et que c'est dû à des rayons trop étroits, qui ne tiennent pas compte du fait que les sorties sont de plus en plus nombreuses. Dans ces conditions, il faudrait peut-être songer à élargir l'espace manga, quitte à réduire un brin celui consacré aux BD. Certes, ça doit pas toujours être facile à gérer quand l'espace est limité, mais c'est comme ça... Je ne sais pas combien de BD sortent chaque mois, mais quand je vois que la plupart des boutiques ont un rayon manga environ une dizaine de fois plus petit que le rayon BD, je me dis que ces mêmes libraires devraient revoir l'agencement de leur boutique.

Avatar de minirop

minirop :: 12 mai 2012 à 04:29

oui et non. Avoir du choix c'est bien, que les éditeurs sortent tout et n'importe quoi en essayant que ça se vende "tout seul", non. (cf Chris)
Par contre, il y en a beaucoup trop qui ne m'intéresse pas. Heureusement qu'il y a les USA pour combler un peu le manque (surtout yenpress).

Avatar de Altarus

Altarus :: 12 mai 2012 à 02:45

Non.
La multitudes de séries est un bon point, ça permet d'avoir plus de choix.
Par contre, c'est vrai que les prix dissuadent certain acheteurs.
Il y a d'ailleurs un certain abus de la part des éditeurs, qui augmentes les prix sois disant à cause du scantrad, alors que les ventes se portent très bien (souce : mon oncle libraire xD)
(l'augmentation du prix du papier est aussi à prendre en compte)

Avatar de Spiro

Spiro :: 12 mai 2012 à 02:39

Je mets oui, même s'il est vrai qu'il y en a jamais trop. Après tout plus il y en a, plus on a de choix.
Le problème vient plutôt que les mangas se ressemblent tous et c'est malheureux. On nous sort toujours la même chose. les dessins se ressemblent, les histoires se ressemblent...

Il y a de moins en moins de prise de risque et c'est dommage. Il est vrai que le problème ne vient peut-être pas de chez nous...

Les éditeurs français misent beaucoup sur les mangas que je qualifie de "formaté", "sans saveur", ce qui se vend en fait. Je ne les blâme pas, après tout c'est leur commerce.

Sans compter les nombreuses rééditions qui sont il est vrai une bonne chose, saturent d'avantage le marché surtout qu'il y en a à la pelle.

Aujourd'hui, je suis obligé de réfléchir à mes achats, d'arrêter des séries et de me concentrer sur quelques unes car je n'ai malheureusement plus les moyens de suivre le délire des éditeurs... toujours plus de séries et toujours plus chères...

A la fin on ne peut plus suivre !!!

Avatar de Epsilon

Epsilon :: 12 mai 2012 à 00:16

J'ai voté non. Grâce à des sites comme MS on peut arrivé à ce faire une idée des mangas qui pourrais nous plaire. Et donc facilité le choix à la boutique, il n'est pas rare que je fasse ma petite liste sur MS avant d'allé chercher les nouveaux venu.
Effectivement pour le porte monnaie ça fait souvent mal. Mais je préfère choisir entre une série ou une autre plutôt que me faire imposé celle qui a eu la chance d'être édité.

En revanche je rejoint chris936, même si, par chance (ou par ce que j'aime les séries qui marche ? Mouton power !) mes séries ne sont pas abandonnées.

Avatar de Chinoa

Chinoa :: 11 mai 2012 à 22:37

J'ai voté oui, il y a une saturation du marché actuellement. Même en tentant de soigner son planning, on peut se retrouver à une trentaine de sorties par mois...
Le problème ne viendrait presque même plus que de l'abondance de nouveautés qui apparaissent, mais également de l'acharnement des lecteurs d'obtenir quasi immédiatement la suite de leur série fétiche...
C'est sans compter la concurrence qui, au lieu de se diversifier, cherche systématiquement à tirer la couverture du marché vers elle et essaye de battre son concurrent sur son territoire propre...
Enfin, et c'est peut être le plus important, il suffit d'observer l'établi de votre libraire pour vous rendre compte qu'il ne dispose pas toujours d'énormément de place et que les produits peuvent disparaître au bout de quelques jours...laissant tomber les moutons malades et préférant ceux prêts à être tondus...
Déjà, à lépoque DBZ, Akira, et toutes les sorties J'ai Lu, on arrivait pas du tout à suivre, alors maintenant...?

Avatar de butz1906

butz1906 :: 11 mai 2012 à 21:18

J'ai voté oui, je trouve que les éditeurs inonde le marché et ne trient plus les séries, le consommateur est perdu et les prix pratiqués ne permettent pas de suivre autant de séries qu'un japonais.

Avatar de cookiesmile

cookiesmile :: 11 mai 2012 à 21:05

j'ai voté non car après tout, même si il y a énormément de séries et que l'on a du mal à toutes les suivre en même temps il faut qu'il y en ai pour tout les goût ! je préfère qu'il y en ai trop que pas assez au moins j'ai plus le choix (sa reste quand même un grand débat quand je dois choisir entre l'un ou l'autre >_

Avatar de Valezard

Valezard :: 11 mai 2012 à 20:52

non
car après tout si les suites sortaient avec un délai plus courts sa permettrais d'en commencer d'autres et c'est vrai que certaines séries intéressantes sont toujours pas licenciée en france.

Avatar de alexbam06

alexbam06 :: 11 mai 2012 à 20:48

oui car notre marche manque de certain style de manga

Avatar de Freeway

Freeway :: 11 mai 2012 à 20:47

J'ai mis oui, je suis un gros consommateur de manga et même avec ce que j'achète par mois il m'arrive de loupé des titres ou de simplement mettre de côté certains (en me disant que je reviendrais dessus et au final en finissant par le zappé totalement) parce que sur le moment j'ai plus le budget. Il est clair que cela fait du bien d'avoir le choix, mais avec ce nombre de sortie on n'est obliger forcément d'en faire des choix et finalement certains titres vraiment très bons finissent par ne jamais voir leur fin publier.

Avatar de Tori

Tori :: 11 mai 2012 à 20:26

Je suis du même avis que chris936, mais je rejoins ivan isaak quand il dit qu'il sort trop de nouveaux titres, mais pour moi, ce n'est pas le nombre en soi, mais la proportion de ces nouveaux titres parmi les sorties.

Avatar de punkskull94

punkskull94 :: 11 mai 2012 à 19:50

Y en a beaucoup certes, mais est-ce que ça va nous déplaire ? =)

Avatar de Kazuyuki Asai

Kazuyuki Asai :: 11 mai 2012 à 19:27

Difficile de répondre. J'ai mis non car je serai heureux si certaines licences arrivaient en France. Mais après c'est sur qu'il faut choisir le meilleur a acheter. Après mieux vaut moins de sorties et une qualité de haut niveau.

Avatar de sylve

sylve :: 11 mai 2012 à 19:22

je trouve que oui. ca va trop vite on a pas le temps de commencer une série que déja une autre sort et qu'on aimerait acheter. mais en meme temps il y a plein d'arret de comercialisation et on n'as pas le temps de se retourner. le point positif c'est qu'on reflechi plus quand on decide de commencer une série, il y a du bon a tout^^'

Avatar de KssioP

KssioP :: 11 mai 2012 à 18:47

Assurément trop de titres. Les étalages sont si variés et nombreux qu'on ne sait plus où donner de l'oeil. En plus, vue la conjecture actuelle, chaque consommateur est loin de pouvoir s'offrir tous les titres repérés et cela engendre un sentiment de frustration. cela induit aussi un déséquilibre assez important dans les ventes, beaucoup privilégiant les titres les plus populaires au détriment de ceux moins connus mais bien plus intéressants.
Niveau éditeurs, de plus en plus parient sur la multiplicité des licences afin de combler les pertes occasionnées par série moins rentable. Résultat, on trouve aussi une irrégularité sur le travail fourni à l'édition et ça c'est franchement désagréable à la lecture. Bref, c'est beaucoup quantité au lieu de qualité.
Après, c'est bien-entendu très agréable d'avoir l'embarras du choix, mais si au final on y perd, je vois pas trop l'intérêt.

Avatar de deascythe

deascythe :: 11 mai 2012 à 18:31

sans opinion , il en faut pour tous le monde, shonen shojo seinen etc... un large choix de série me parait être une bonne chose, après le seul hic c'est devant tant de choix des fois il faut s'abstenir ... et sa c'est frustrant.....

Avatar de Sherryn

Sherryn :: 11 mai 2012 à 18:01

Oui, selon moi il y a clairement trop. Même les acheteurs compulsifs (30-40 par mois) n'arrivent pas à prendre tout ce qu'ils voudraient et encore moins, tout ce qui mériterait une chance. Beaucoup de titres excellents restent dans l'ombre à cause d'une trop grande concurrence. Et la surabondance de titres provoque aussi le fait qu'il est de plus en plus difficile pour chacun de survivre, d'où la difficulté de les assumer pour les éditeurs, ces deux facteurs ne peuvant certes pas être dissociés.

Avatar de Neginator

Neginator :: 11 mai 2012 à 17:45

J'ai mis oui.
Enormement de sorties, ce qui fait que les éditeurs n'arrivent pas à avoir des délais réguliers pour leurs sorties.
Enfin ça reste quand même du cas par cas, puisque certain comme Kurokawa, n'ont pas tant de sortie que ca et arrive à avoir des délais réguliers.

Avatar de chris936

chris936 :: 11 mai 2012 à 17:28

J'ai répondu non.

Le problème n'est pas la multiplication des sorties, mais le fait que les éditeurs les assument de moins en moins. Il est extrêmement bénéfique d'avoir l'embarras du choix et que chacun puisse trouver chaussure à son pied. Le seul problème, c'est la conséquence que cela entraîne chez la plupart des éditeurs : l'espacement et l'arrêt de certaines séries.
Cela étant, si tout cela était fait sérieusement, il n'y aurait aucun problème. Du coup, le nombre des sorties n'est pas mauvais en soi.

Avatar de ivan isaak

ivan isaak :: 11 mai 2012 à 17:21

Plus de 1500 par an, c'est évidemment beaucoup trop. Mais c'est surtout les plus de 200 nouvelles séries qui arrivent chaque année qui saturent le marché. Pour l'instant, seul Akata Delcourt en a tiré des conclusions en ralentissant volontairement leur production. Les autres qui sont dans ce cas (ralentissement du nombre de sorties à l'année) ne l'ont pas fait volontairement mais par obligation... Espérons que l'on ait atteint la production maximum et même que l'on redescende de quelques centaines. 1200 par an, ce serait amplement suffisant.

Autres sondages